8

Critique de L'appel des origines #3

par vedge le lun. 18 févr. 2013 Staff

Rédiger une critique
Le titre de la série prend tout son sens avec ce troisième tome. L’héroïne métisse, fille d’une esclave noire affranchie et d’un propriétaire terrien blanc, recherche ce dernier au fin fond de l’Afrique, terre des origines pour elle et pour l’humanité. Son père a guidé une expédition d’archéologue à la recherche des premières traces de l’humanité. L’expédition a disparu. Une nouvelle équipe, dont elle fait partie, a été montée avec des fonds d’un producteur de cinéma, pour partir à sa recherche et tourner un film de cette quête. Nombreux sont les dangers dans ces contrées sauvages et inhospitalières : conditions climatiques, animaux indomptés, peuplades suspicieuses et agressives. Ces aventures sont palpitantes et bénéficient d’illustrations qui transforment les cases en pellicule de cinémascope. Le film se déroule sous nos yeux, dans les couleurs chaudes d’une savane écrasée de soleil, dans la précision des visages où s’inscrivent si bien les sentiments, dans les eaux boueuses d’une rivière en crue balayée d’une pluie de mousson. Magnifiques dessins, sublimant un récit profond et mouvementé de multiples quêtes d’origine pour chacun des personnages. On est triste en fermant la dernière page.

En bref

8
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2406)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de L'appel des origines
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)