6

Critique de La grande évasion #5

par damss le ven. 26 avril 2013 Staff

Rédiger une critique
Diên Biên Phu, en pleine guerre, on peut presque entendre les rafales des mitraillettes et sentir l'odeur de sang omniprésente... On rejoint l'armée française qui s'est regroupée dans une vallée censée être un point stratégique important. Qui d'ailleurs le devient, malheureusement pour eux. Pris entre les tenailles des opposants, les derniers survivants vont tenter de survivre certes, mais surtout de sortir de cette souricière. Al contrario des précédents albums du concept de la grande évasion, on suit ici non pas quelques hommes mais un grand nombre, un peu plus d'une dizaine. C'est intéressant car cela permet de développer plusieurs personnages, leurs histoires respectives, à l'image des différents soldats morts pour leur pays pendant cette guerre. Mais en un seul album, prendre le parti pris de développer les personnages empêche bien évidemment d'amener l'histoire et son dénouement avec du détail. De ce fait, on passe très rapidement sur certains passages pourtant cruciaux de ladite évasion. Mais je vous rassure, on passe tout de même un bon moment, avec quelques surprises en fin de tome qui apportent un petit plus intéressant et qui rappelle à la réalité cruelle de la guerre. Côté dessin rien à dire, nous sommes dans des couleurs chaudes, propice au lieu mais aussi au contexte dans lequel le sang coule bien plus que l'eau du ciel. Les traits des personnages sont corrects et permettent d'identifier correctement les différents protagonistes, en dynamisant, peut-être pas assez parfois, les scènes d'actions et offrant quelques beaux plans larges sur la beauté du lieu, venant contrasté avec l'ambiance qui y règne. Un bon moment donc mais un peu en-deçà des précédents albums du même concept.

En bref

6
damss Suivre damss Toutes ses critiques (1200)
Autres critiques de La grande évasion
Boutique en ligne
143,99€
Boutique en ligne
143,99€
Boutique en ligne
143,99€
Boutique en ligne
143,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)