8

Critique de Highlands #2

par vedge le ven. 24 mai 2013 Staff

Rédiger une critique
Un souffle épique traverse ce superbe diptyque qui mêle dans le cadre historique des guerres de pouvoir entre l’Angleterre et l’Ecosse, histoire d’amour et machination machiavélique. Notre jeune peintre amoureux miraculeusement sauvé, recherche par tous les moyens à châtier les coupables qui l’ont fait accuser à tort et, accessoirement bizarrement d’ailleurs, sauver sa belle. Des combats, des batailles, un scénario tenu de main de maître avec juste ce qu’il faut de rebondissement pour être tenu en éveil, tous les ingrédients d’une belle histoire romantique et mouvementée sont là. Côté dessin, on trouve beaucoup de douceur et de finesse dans le traitement des personnages, et ce qu’il faut de tendre mélancolie dans les paysages brumeux et pluvieux. Classique et très maitrisé, le dessin propose des mises en page qui, si elle n’est rien de révolutionnaire depuis Derib montre en une planche (page 35 par exemple), une portion d’histoire et d’écoulement du temps qui ailleurs prendrait plusieurs pages. C’est donc à un vrai beau récit d’aventures et d’amour, (qui cachent finalement de petites rancœurs mesquines) que ce diptyque nous convie sur une histoire dessinée et colorisée avec beaucoup de justesse. A lire donc.

En bref

8
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2418)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Highlands
Boutique en ligne
44,09€
Boutique en ligne
44,09€
Boutique en ligne
44,09€
Boutique en ligne
44,09€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)