8

Critique de Le troisième testament : Julius #3

par vedge le jeu. 16 janv. 2014 Staff

Rédiger une critique
Les choisis poursuivent leur voyage, fils de lumière poursuivis par les fils des ténèbres.
Toujours plus loin, en des terres inconnues où leur courage et leur foi sont soumis à rude épreuve et où certains rôles s’inversent entre croyants et athées.
Tous sont éprouvés, jusqu’à leur guide.
Ce voyage initiatique à la recherche de la parole ultime de Dieu, ce « troisième testament » les mènera jusqu’au toit du monde pour une dernière, ou avant dernière révélation.
Le dessin explose au fil de paysages très différents, des déserts arides aux jungles inextricables, jusqu’à la blancheur immaculée du Tibet, toujours avec une impressionnante puissance évocatrice
Les couleurs nous saisissent dans le rougeoiement d’un cauchemar de mort ou dans le sombre combat que livrent des guerriers démoniaques dans une arène improbable et une ambiance de fin du monde.
Tout dans cette quête, la soif d’absolu, le vers rongeant du doute, l’extrême faillibilité de ce Messie désigné par les siens et qui tente vaillamment de porter son fardeau, tout dans cette saga, jusque dans le dessin est poignant d’humanité, de faiblesse et de dépassement de soi.
Est-on finalement atteint de découragement après une telle lecture ? A chacun d‘apporter une réponse selon son cœur ou son intime conviction.

En bref

8
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2307)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Le troisième testament : Julius
Boutique en ligne
13,90€
Boutique en ligne
13,90€
Boutique en ligne
13,90€
Boutique en ligne
13,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)