7

Critique de Le maître et Marguerite

par ginevra le ven. 4 avril 2014 Staff

Rédiger une critique
Je ne connais pas l'oeuvre originale, mais j'ai cru comprendre que l'album n'en représente qu'une partie. Cet extrait est difficile à résumer mais tout tourne autour de la venue du diable à Moscou sous le nom du Pr Woland, spécialiste de magie noire. Il va perturber et même partiellement détruire Moscou (qui sera reconstruite après). Et il va "jouer" avec Marguerite qui est amoureuse du maître, l'auteur d'un livre sur Pilate, en lui faisant participer à un bal où criminels du passé et autres malfaisants historiques participent. Et chaque lecteur décidera si la fin est heureuse ou malheureuse!!

Côté dessins, le noir et blanc est très noir avec de grands aplats qui assombrissent terriblement certaines scènes. L'alternance des scènes moscovites avec les extraits du livre sur Pilate se fait en douceur en jouant sur un style de dessins un peu différent et plus proche des gravures anciennes. Marguerite est belle et sensible, le maître est fragile et abimé par son séjour en psychiatrie, le diable odieux à souhait (c'est normal, direz-vous!) et les créatures qui l'entourent grotesques ou inquiétantes.

Cet album est une découverte intéressante d'une autre facette de la BD mondiale.
Il mérite le détour.

En bref

7
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1820)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
16,30€
Boutique en ligne
16,30€
Boutique en ligne
16,30€
Boutique en ligne
16,30€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)