10

Critique de Le Serpent d'eau

par ginevra le sam. 5 avril 2014 Staff

Rédiger une critique
Lors de leur 1e rencontre, la blonde Agnès dit à la brune Mila : "Tu peux me voir. Tu es vraiment spéciale!" Drôle de remarque. Qui est vraiment Agnès qui va entraîner Mila dans quelques bêtises au risque de la brouiller avec ses parents? Et qui est Mila qui voit, aime (peut-être trop)et suit dans ses délires Agnès que personne d'autre ne semble voir?

La magie est au coeur de cette histoire. Une magie parfois bien sombre sinon noire avec des combats entre des monstres squelettiques et de jolies jeunes filles personnifiant des dents de lait. Mila rêve-t-elle, ou plutôt cauchemarde-t-elle, ou vit-elle réellement ces aventures étranges?
Tony Sandoval nous entraîne dans une histoire tout à la fois tendre et magique où le lecteur n'aura pas clairement à la fin une réponse à la question posée plus haut. Ce magicien du dessin sait nous prendre dans les méandres de ses rêves dessinés et nous accrocher si bien que l'on ne peut pas refermer le livre avant de l'avoir fini! Ses personnages féminins sont sublimes de beauté éthérée et sensuelle tout à la fois. Ses monstres sont effrayants ou repoussants au possible. Ses cases sont fluctuantes, rarement parfaitement géométriques, et il y a des petites créatures fantastiques ou animales qui se promènent dans les places libres.

En résumé, une merveille de fantaisie (au sens fantastique du terme), de poésie et de beauté graphique à ne manquer sous aucun prétexte.

En bref

Pour la beauté des dessins, la poésie fantastique de l'histoire et surtout parce que j'aime énormément les mondes de Tony Sandoval.

10
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1482)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Laissez un commentaire