7

Critique de Le syndrome d'Abel #3

par ginevra le dim. 1 mars 2015 Staff

Rédiger une critique
Une grande trilogie de fantastique dont nous avons craint de ne jamais connaître la fin (7 ans entre le 1e tome et les 2 suivants).

Encore et toujours, c’est la peur de la mort qui sert de base aux recherches scientifiques… quitte pour cela à sacrifier des cobayes ! Abel Weiss est un de ces cobayes volontaires pour aller explorer ce qui se passe après la mort. Comme tous les cobayes, il a une bonne raison pour cette exploration : il était absent le jour où sa fille est morte à 12 ans. Seul ennui, il revient de son voyage en ayant tout oublié ou presque…

Le scénario de Dorison est écrit au rasoir : chasse à l’homme (ou au revenant en l’occurrence), femme-flic paumée, médecins démiurges… 3 albums pour nous tenir en haleine comme dans tout bon thriller.
Les dessins de Marazano sont en style réalistes et presque photographiques par moments.

Une histoire haletante même si on a déjà vu ou lu des choses proches.

En bref

7
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1929)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)