7

Critique de Ravage #2

par ginevra le mer. 20 déc. 2017 Staff

Rédiger une critique
Cette fois-ci, nous plongeons au cœur du sujet : les conséquences de la disparition de l'électricité avec l'arrêt de toutes les installations industrielles, les transports… autrement dit la vie contemporaine! François prend l'ascendant sur son entourage.

Décidemment, je n'aimais pas François dans le 1e tome et ce n'est pas ce 2e tome qui me le fait apprécier plus. C'est vraiment un tyran du genre : "si tu ne penses pas comme moi, tu dois mourir!". Sa chère Blanchette a un nom de chèvre et elle se comporte de la même manière en se laissant complètement dominer.
Rien à dire sur l'adaptation de Morvan car, si je me rappelle bien du roman, je détestais autant François dedans. Son actualisation des faits est totalement réaliste.
Les graphismes de Macutay sont aussi bons que dans le 1e tome. Les personnages me semblent plus expressifs ou peut-être est-ce simplement parce que les émotions sont plus violentes. Walter fait merveille à la colorisation avec ses atmosphères nocturnes sombres ou violemment éclairées par les incendies, avec ses neiges bleuâtres… et le réalisme des blessures sanguinolentes.

Vivement le 3e tome!

En bref

7
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1800)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Ravage
7
Ravage T.1

Ravage T.1 Staff

Lire la critique de Ravage T.1

Boutique en ligne
13,90€
Boutique en ligne
13,90€
Boutique en ligne
13,90€
Boutique en ligne
13,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)