8

Critique de La Créature du Marais #1

par Blackiruah le mer. 24 oct. 2012 Staff

Rédiger une critique
Quand une histoire est scénarisée par Scott Snyder et dessinée par Yanick Paquette, on est en droit de se dire qu’on va avoir du plaisir à la lire. Swamp Thing hérite donc de ce duo en or qui en fait un titre excellent.

Dans ce récit, on suit Alec Holland, docteur en biologie, censé être, dans le passé, « Swamp Thing » : le monstre du marais, qui vient tout juste de ressusciter. Essayant de reprendre une vie normale, il va subitement être contacté par une créature du marais qui a besoin de son aide pour affronter une menace grandissante.

Décidemment, Scott Snyder est un vrai maître pour réaliser des séries énormes. Avec cet arc, il réussit, tout en préservant le passé du personnage (run d’Alan Moore, Brightest day, etc.), à innover et à créer tout un monde autour cette créature. Ici, on découvre un univers où Alec Holland représente l’élément de la nature (le vert) se doit d’affronter l’élément de la nécrose (donc le noir). Porté par cet élément, l’ambiance devient profondément gore où la chair se décompose ou fusionne avec les chairs putrides.
Mais tout cela n’est pas gratuit et sert idéalement un scénario aux petits oignons qui, à la rencontre d’un personnage phare, prend un rythme fou et ne s’arrêtera plus jusqu’à la dernière page. C’est vraiment dingue. De plus, les personnages sont vraiment bien écrits avec le charisme qu’il faut pour un tel comic-book épouvante.

Yanick Paquette montre aussi tout son talent à travers cette œuvre. Planches époustouflantes avec un réalisme très poussé permettant d’accentuer le dégoût avec les scènes d’horreur mais aussi les scènes oniriques où le trait de Y.Paquette permet vraiment un voyage dans l’imaginaire. De même, les découpages de page sont vraiment bluffants où, selon les situations, les cadrages prennent la forme d’arbres ou bien de cendres permettant de mettre en valeur les éléments (nature/nécrose) qui sont en activité durant les scènes. A noter que Yanick Paquette est remplacé sur certains numéros par Marco Rudy qui joue parfaitement son rôle, à vrai dire je n’ai même pas vu la différence.

Ce titre est un volume de la collection Renaissance comme les précédents, à noter que nous avons sept chapitres pour le même prix que les autres, soit 15€. Ajoutons aussi la présentation au début du volume qui introduit le personnage de Swamp Thing, très utile pour comprendre toutes les ficelles du récit.

Swamp Thing est donc un vrai hit dans le style horreur où Scott Snyder montre tout son talent avec un Yanick Paquette au summum de son art dans les illustrations. Bien qu’il se suffise à lui-même, je vous conseille de coupler cette lecture avec Animal Man qui va tôt ou tard croiser le chemin d’Alec Holland.
Avec un finish à couper le souffle, Swamp Thing vous mettra dans tous vos états, mais attention ce récit n’est pas destiné aux âmes sensibles, sinon pour les autres vous pouvez le prendre les yeux fermés : c’est juste excellent !

En bref

Un excellent comics d'horreur pour les amateurs du genre, à prendre les yeux fermés.

8
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (486)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de La Créature du Marais
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire