6

Critique de Alpha Flight

par Jeje-99 le jeu. 4 avril 2013 Staff

Rédiger une critique
C’est un plaisir de retrouver la célèbre équipe canadienne, cette fois-ci en Marvel Monster, et elle n’est pas venue seule! En effet, malgré le titre qui cite uniquement Alpha Flight, la série S.W.O.R.D. prend plus d’un tiers du volume. Curieux choix... Cette nouvelle série Alpha Flight est une petite surprise quand on voit le crossover sur lequel elle s’appuie, Fear Itself. Malheureusement malgré ses qualités, cette nouvelle série de Greg Pak et Fred Van Lente ne va pas trouver son public et sera arrêtée dès son 8ème épisode... Soyons clair tout de suite, cela nous laisse sur notre faim... Pourtant, ce ne sont pas les bonnes idées qui manquaient dans ce récit mêlant les supers slips canadiens à des magouilles politiques de grande ampleur laissant à l’arrière-plan la crise des “marteaux” de l’évènement Marvel. Il manque cependant d’un brin d’originalité pour que l’on complètement conquis et un peu plus de temps pour que la série s’installe et puisse nous faire découvrir le pourquoi du comment des intrigues contenues dans ce récit... Niveau des dessins, c’est propre et bien colorisé mais sans étincelles ni réelle personnalité. Une lecture plaisante mais qui ne marquera pas. La seconde série contenue dans ce Monster, basée sur le S.W.O.R.D., a vécu la même mésaventure que son collègue et s’est vu arrêtée dès son 5ème chapitre... Pourtant, même si le récit de Kieron Gillen ne brillait pas pour son scénario, il était plutôt fun et le mélange des aliens et des humains intéressant, non sans rappeler les bureaux de deux célèbres agents vêtus de noir et porteurs de lunettes de soleil. On se retrouve transporté dans les bureaux du S.W.O.R.D. en orbite autour de la terre pendant la période Dark Reign. Jusqu'alors seule directrice, Brand se retrouve à devoir faire équipe avec un co-directeur indésirable... Qui profitera qu’elle ait le dos tourné pour lancer une vaste opération de nettoyage d’aliens de la surface de la Terre. La mise en avant du robot extraterrestre Unity retenu par le SWORD est particulièrement bien vu de même que son utilisation et ses différentes relations, dommage que certains personnages comme le frère de Brand n’ait pas été aussi bien utilisé... Le plus gros défaut se retrouve dans le personnage du fauve que ce soit sur le caractère du personnage et ses dialogues qui ne lui correspondent pas que sur un point de vue visuel car soyons clair, il ressemble plus à un chien bipède qu’au fauve... Ca a de quoi rebuter. Surtout qu’à côté de ce point là, ça reste plutôt agréable et léger à regarder, en totale adéquation avec le récit grâce aux dessins légèrement cartoon et un combo encrage/colorisation savamment dosé. Concernant l’édition, le papier est bien meilleur depuis plusieurs Monster ce qui est bien plus agréable pour le lecteur. Concernant le choix au premier abord curieux de rassembler 2 séries bien différentes au sein du volume, on se dit que c’était peut être la seule façon de voir ces deux séries, arrêtées et sans potentiel vendeur, arriver en France. On peut donc saluer cette initiative. Il aurait cependant été bienvenue de spécifier ça sur la couverture et sur la tranche mais aussi de mieux séparer les 2 séries au sein du volume. Ce nouveau Monster se révèle de pleins de surprises, bonnes comme mauvaises, malheureusement les fins précoces des deux séries ont de quoi nous laisser déçu... Particulièrement dans le cas d’Alpha Flight qui laissait entrevoir un fil rouge qui aurait pu être prometteur et nous laisse sans réponse. S.W.O.R.D. de son côté nous laisse sur un arc terminé, on est donc moins lésé. Un volume agréable mais loin d’être indispensable, qui plaira essentiellement à ceux voulant revoir les différents personnages en présence.

En bref

6
Jeje-99 Suivre Jeje-99 Toutes ses critiques (147)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Alpha Flight
Boutique en ligne
45,00€
Boutique en ligne
45,00€
Boutique en ligne
45,00€
Boutique en ligne
45,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)