7

Critique de Star Wars comics magazine #5

par Le Doc le mer. 9 oct. 2013 Staff

Rédiger une critique
Successeur du grand format Star Wars - La Saga en BD (40 numéros et 3 hors-série entre 2006 et 2012), Star Wars Comics Magazine est l'une des excellentes initiatives des Editions Delcourt pour cette année 2013.

Le mag est plus compact (un peu moins grand que le format habituel d'un comic-book), le nombre de pages a été augmenté, ce qui permet de réserver une part plus importante à la bande-dessinée et de publier des récits complets à cheval sur 2 numéros maximum (alors que précédemment, la publication d'une mini-série en 6 épisodes pouvait s'échelonner sur une année entière). Une partie actualité, agrémentée d'articles tirés en grande partie du Star Wars Insider U.S., clôture chaque fournée.

Au programme de cette cinquième livraison bimestrielle, place au côté obscur avec la mini-série "Dark Vador et la Prison Fantôme" et le one-shot "Boba Fett et Le Vaisseau de la Peur".

"Dark Vador et la Prison Fantôme" reprend une idée déjà développée par le passé, notamment dans la série Marvel des années 80, celle d'un coup d'état fomenté par des officiers impériaux mécontent des méthodes des dirigeant de l'Empire (il faut dire que Vador a toujours eu une méthode bien particulière pour accepter les excuses de ses subalternes). Le récit est ici raconté du point de vue d'un cadet fraîchement promu qui devra décider à qui va sa loyauté...ses anciens camarades ou l'Empereur. Le déroulement de cette histoire est assez classique mais les auteurs prennent le soin de bien poser leurs personnages et font monter la tension de façon efficace jusqu'à ce que le coup d'état éclate. Seul un point du scénario me laisse perplexe pour le moment (cette fameuse prison fantôme) mais j'attends la fin qui sera proposée dans le prochain numéro pour avoir un avis définitif.

Le one-shot "Boba Fett et le Vaisseau de la Peur" est tiré des Star Wars Adventures, collection destinée à un large public. Ca manque d'originalité, mais l'action est bien découpée et plaisante à lire. Tout ça ne vaut pas les récits de Wagner et Kennedy consacrés au personnage, mais ça reste du bon Boba Fett, manipulateur à souhait.

La partie Actu s'est améliorée de numéro en numéro en laissant de côté les pages réservées au merchandising Star Wars pour se concentrer sur les articles, souvent très instructifs, comme cette présentation de l'oeuvre de Russ Manning, le légendaire artiste dont le style élégant a magnifié les strips de presse Star Wars entre 1979 et 1980.
Le coin ciné permet de retrouver une interview d'époque de Harrison Ford, dans laquelle son côté bourru et détaché fait merveille et des photos et croquis rares sur la conception du "Retour du Jedi".

En bref

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (536)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Star Wars comics magazine
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)