9

Critique de Revival #2

par Blackiruah le dim. 12 janv. 2014 Staff

Rédiger une critique
Suite de cette série qui gravite autour du sujet du mort-vivant avec sa particularité où les personnes décédées reviennent à la vie sans signe précurseur. Depuis, la petite contrée du Wisconsin a été coupée aux personnes extérieures laissant les forces de l’ordre de la ville régler les diverses affaires qui naissent avec l’arrivée de ce phénomène.

Outre l’intrigue autour de cet étrange spectre, des revenus et de l’épiphénomène, Tim Seeley, qui développe toujours ces trames, amène encore de nouvelles affaires captivantes, principalement une sombre histoire de trafic d’organes de mort-vivants.

Avant de donner mon avis, je tiens à rappeler que les morts-vivants, dans cette série, ne sont pas de vulgaires zombies mais des personnes qui semblent tout à fait normales et qui ne cherchent pas à manger de la chair humaine. Et justement, cette idée apporte une vraie nouveauté à cette série qui, à l’instar d’un Walking Dead, gravite principalement autour des réactions humaines qu’entraine cette situation inédite.
Ainsi, Tim Seeley dépeint, que ce soit un revenu ou non, des humains qui se laissent porter par leurs instincts qui peuvent être la vengeance dans certains cas, la peur qui va pousser au rassemblement dans d’autres, etc. Le scénariste va même pousser plus loin en proposant aussi une vision de ce que peut entrainer un tel événement sur le monde extérieur et sur l’aspect politique. L’ensemble est très prenant, d’autant plus que chaque intrigue amène du neuf et épaissit le mystère qui glane autour de la petite ville. Et cerise sur le gâteau : les nouveaux éléments suscitent toujours plus la curiosité de découvrir la suite.
J’avais un peur que ce second volume fasse un flop, c’est en fait un titre qui monte en puissance et qui est aujourd’hui la série de mort-vivant qui attire le plus mon attention !

Graphiquement, c’est dans la lignée du précédent tome, c’est donc très bon pour ce genre de récit où un style réaliste favorise l’immersion dans cette histoire. A noter que Mike Norton s’est très appliqué sur les scènes gores faisant preuve d’un réalisme effarant pour dessiner les entrailles d’un homme : parfait pour les adultes, mais choquant pour les enfants. Ça tombe bien, ce n’est pas destiné au plus jeune.

Arrivé sur la pointe des pieds, Revival démontre de grandes qualités qui en font un des titres à surveiller dans l’avenir : les illustrations sont de qualité et le récit apporte un vrai vent d’air frais au genre. Alors ami lecteur, tu aimes le genre zombie où sont décrites les relations humaines comme Walking Dead alors jette un œil sur cette série qui risque de te plaire.

En bref

Suite de cette série qui gravite autour du sujet du mort-vivant avec sa particularité où les personnes décédées reviennent à la vie sans signe précurseur. Depuis, la petite contrée du Wisconsin a été coupée aux personnes extérieures laissant les forces de l’ordre de la ville régler les diverses affaires qui naissent avec l’arrivée de ce phénomène. Outre l’intrigue autour de cet étrange spectre, des revenus et de l’épiphénomène, Tim Seeley, qui développe toujours ces trames, amène encore de nouvelles affaires captivantes, principalement une sombre histoire de trafic d’organes de mort-vivants. Avant de donner mon avis, je tiens à rappeler que les morts-vivants, dans cette série, ne sont pas de vulgaires zombies mais des personnes qui semblent tout à fait normales et qui ne cherchent pas à manger de la chair humaine. Et justement, cette idée apporte une vraie nouveauté à cette série qui, à l’instar d’un Walking Dead, gravite principalement autour des réactions humaines qu’entraine cette situation inédite. Ainsi, Tim Seeley dépeint, que ce soit un revenu ou non, des humains qui se laissent porter par leurs instincts qui peuvent être la vengeance dans certains cas, la peur qui va pousser au rassemblement dans d’autres, etc. Le scénariste va même pousser plus loin en proposant aussi une vision de ce que peut entrainer un tel événement sur le monde extérieur et sur l’aspect politique. L’ensemble est très prenant, d’autant plus que chaque intrigue amène du neuf et épaissit le mystère qui glane autour de la petite ville. Et cerise sur le gâteau : les nouveaux éléments suscitent toujours plus la curiosité de découvrir la suite. J’avais un peur que ce second volume fasse un flop, c’est en fait un titre qui monte en puissance et qui est aujourd’hui la série de mort-vivant qui attire le plus mon attention ! Graphiquement, c’est dans la lignée du précédent tome, c’est donc très bon pour ce genre de récit où un style réaliste favorise l’immersion dans cette histoire. A noter que Mike Norton s’est très appliqué sur les scènes gores faisant preuve d’un réalisme effarant pour dessiner les entrailles d’un homme : parfait pour les adultes, mais choquant pour les enfants. Ça tombe bien, ce n’est pas destiné au plus jeune. Arrivé sur la pointe des pieds, Revival démontre de grandes qualités qui en font un des titres à surveiller dans l’avenir : les illustrations sont de qualité et le récit apporte un vrai vent d’air frais au genre. Alors ami lecteur, tu aimes le genre zombie où sont décrites les relations humaines comme Walking Dead alors jette un œil sur cette série qui risque de te plaire.

9
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (478)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Revival
9
Revival T.8

Revival T.8 Staff

Lire la critique de Revival T.8

7
Revival T.7

Revival T.7 Staff

Lire la critique de Revival T.7

Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Laissez un commentaire