9

Critique de V pour Vendetta

par ginevra le sam. 19 juil. 2014 Staff

Rédiger une critique
Je me suis replongé dans cette intégrale à la suite de diverses lectures d'albums écrits par Alan Moore.
Dans un contexte post-apocalyptique (l'Afrique et l'Europe ont disparues de la carte mondiale), l'Angleterre est dirigé par un régime policier auprès duquel l'Océania du roman 1984 de George Orwell parait presque libérale! Les services de l'Etat portent des noms tout à faits explicites : l'Oeil pour le service de surveillance utilisant les miliers de caméras installées dans les rues ou chez les gens, l'Oreille pour le service des écoutes téléphoniques, la Main pour la police qui fait ce qu'elle veut des contrevenants, le Nez pour le service de recherches criminelles, la Bouche pour le service de propagande qui contrôle télévisions et radios et bien sûr la Tête pour le commandeur qui s'appuie sur les avis d'un super ordinateur appelé le Destin.
Mais un homme va se dresser contre cette emprise sous le nom de V.

Que dire sur une telle oeuvre sinon qu'elle est fantastique et devrait être dans toutes les bibliothèques? Comme elle se situe en 1997/1998, j'espère qu'elle n'est pas prophétique.
Le scénario d'Alan Moore ne mérite que des éloges et il laisse transparaître ses inspirations et ses maîtres en littérature en partie dans la bibliothèque de V.
Les dessins de David LLyod sont souvent flous et en demi-teintes peut-être pour marquer un contre-pied avec l'histoire racontée.

En résumé, un indispensable...

En bref

9
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1449)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Laissez un commentaire