7

Critique de Day Men #2

par Blackiruah le mer. 18 mai 2016 Staff

Rédiger une critique
Les vampires sont des créatures nocturnes. Bon… Ca tout le monde le sait (sauf peut-être les fans de Twilight mais là je m’égare). Mais « Day Men » nous propose de suivre les hommes qui travaillent pour eux de journée.

Et justement, dans le premier tome, nous découvrons David Reid, le défenseur diurne de la famille Virgo qui se retrouve embourbée dans un conflit de clans sur fond d’assassinats de membres dans chaque famille. Or, il se révèle qu’une nouvelle race de vampires hybrides supportant le soleil est la réelle source de cette guerre. Mais ne pouvant le prouver rapidement, le héros invoque la « Justice du Jour » consistant à faire affronter les champions des day men de chaque famille pour défendre l’honneur des Virgo… Un sacré programme pour notre seul David.

Très honnêtement, « Day Men » ne m’a pas charmé avec son récit. Pourtant, il est plutôt correct. Tout réside dans la transposition d’un récit de mafia dans un univers vampirique. On y trouve de fait le conflit de familles / clans portés par des figures importantes s’affrontant à cause de manipulations d’une nouvelle famille émergeante. La construction est efficace surtout grâce à une construction nerveuse avec de nombreux combats bien construits et fascinants et Matt Gagnon et Michael Alan Nelson nous réservent également quelques rebondissements bienvenus. Même si certains faits m’ont titillé (si je suis un vampire, je ne mets pas mon avenir dans les mains d’un humain…), le tout est très agréable à lire mais ça reste convenu.

En réalité, la série m’a charmé à travers la prestation graphique de Brian Stelfreeze. Je ne connaissais pas l’artiste (qui a pourtant officié sur de nombreuses séries) : c’est chose faite. Il est marquant non pas par son style anguleux relativement proche de Sean Murphy avec plus de douceur à travers ses traits épais. Mais il est bluffant dans sa recherche visuelle dans ses noirs jamais pleins, usant de motifs aidant à instaurer une ambiance particulière. Cette sacrée bonne idée m’a amené à admirer de longues minutes les planches tant ces dernières sont splendides.

L’édition de la série est dans la lignée des volumes grand format de la même collection avec une belle qualité de page, optimale pour apprécier les couleurs de l’œuvre.

« Day Men » est donc une excellente série dans l’univers des vampires qui brille surtout par sa prestation graphique de haut niveau valant très largement le coup d’œil et bénéficie, tout de même, d’un scénario correct porté par un personnage attachant. Ce second volume clôt un chapitre mais ouvre sur un nouveau cycle, mais aujourd’hui la série est interrompue vu que Brian Stelfreeze dessine actuellement « Black Panther » chez Marvel. Espérons qu’il puisse revenir rapidement sur le titre car c’est un élément essentiel pour « Day Men » !

En bref

7
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (477)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire