5

Critique de Red Skin #2

par Blackiruah le ven. 26 août 2016 Staff

Rédiger une critique
« Red skin » est une œuvre qui a attisé ma curiosité, pas par la couverture du premier volume - qui montre une femme plantureuse nue - mais grâce au duo d’auteurs composé d’un célèbre scénariste français, Xavier Dorison (« Sentinelle », « Long John Silver », « Thorgal », etc.), avec un célèbre dessinateur de comics, Terry Dodson, le tout dans un format franco-belge. Intrigant.

Alors que les Etats Unis et l’URSS sont en pleine guerre froide, les américains basculent de plus en plus dans la bienséance puritaine au point de tolérer et encourager les meurtres du Charpentier, un « super héros » qui corrige les pêcheurs. Pour maitriser ces débordements, l’URSS va envoyer leur meilleure agente, Vera Yelnikov, infiltrer les Etats Unis afin de devenir la super héroïne préférée des américains dans l’objectif de détruire cette pensée puritaine (potentiellement dangereuse pour les communistes). L’héroïne deviendra Red Skin et va travailler chez un réalisateur de film pornographique en guise de couverture… Le job idéal pour lutter contre le charpentier !

A la sortie de ma lecture des 2 premiers volumes, je reste tout de même dubitatif sur cette œuvre. Elle ne fut pas désagréable grâce aux scènes amusantes et d’action qui permettent de ne pas s’ennuyer. Cependant, « Red Skin » n’est pas parvenu à réellement me convaincre à cause d’un trop grand nombre d’intrigues mal gérées.

Tout d’abord, contrairement au synopsis et aux sous-entendus de la première couverture, Véra n’est pas une actrice de film X (du moins pour l’instant), ce qui change complètement la donne. D’ailleurs, il y a très peu de scènes coquines, elles pourraient se compter sur les doigts d’une main : étrange au vu des arguments de vente.
Mais j’étais plutôt ravi de ce fait car les auteurs auraient pu plus développer les autres aspects du titre. Il n’en est rien.
L’aspect puritain des américains est traité de manière trop simpliste (ils sont méchants et violents et puis basta), tout comme la liberté et les mœurs de la femme qui n’est quasiment pas traitée et l’intervention russe reste assez floue (je reste étonné que nos amis soviétiques ne soient pas si dérangés que leur élite se retrouve à travailler dans un tel domaine).
Au final, le récit se concentre surtout sur la production du film X et les diverses interventions qui perturbent son développement, ça ne casse pas trois pattes à un canard mais ça se laisse lire.

Graphiquement, Terry Dodson a bien profité des longs délais permis par la franco-belge pour livrer deux volumes aux illustrations réussies. Son trait rond embellit remarquablement les femmes – il faut dire que l’artiste est spécialisé dans la pin-up - mais ses designs féminins sont toujours trop proches. J’ai souvent l’impression de voir les mêmes femmes avec cet artiste. Reste que le style épouse facilement le ton léger. Notons aussi un découpage, qui respire les comics, bien plus dynamique amenant des mécaniques de lectures plus originales par rapport à la franco-belge traditionnelle.

Le format est une énigme, l’œuvre se lirait bien mieux sur un format 112 pages tant le premier volume paraissait maigre mais les grandes dimensions amènent un certain confort pour apprécier les illustrations. Au final, un format comic-book grande dimension comme « Sex criminal » aurait été plus adapté en termes de rythme mais aussi de budget…

« Red skin » aurait pu être une série très ambitieuse amenant une réflexion sur la liberté de la femme, l’Amérique puritaine et/ou les cultures éloignées entre l’URSS et les USA. Mais il n’en est rien, l’œuvre propose une lecture légère mêlant action, humour et quelques scènes à peine coquines pour justifier le sujet. Dommage vu les auteurs.
C’est le genre de lecture qui se lit facilement mais qui ne se laisse pas un souvenir impérissable : idéal pour une petite lecture de vacances ou de week-end.

En bref

5
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (478)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Red Skin
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire