8

Critique de Star Wars - Legacy #6

par Le Doc le ven. 23 sept. 2016 Staff

Rédiger une critique
L'ennemi de mon ennemi est mon ami...jusqu'à un certain point. Ce vieil adage résume bien les trois premiers épisodes au sommaire de ce sixième album de "Star Wars : Legacy".

Le conflit qui secoue la galaxie amène son lot d'alliances inattendues. Sur Dac, les Mon Calamari reçoivent l'aide de Maître Sinde, Chevalier Impérial au service de Roan Fel, pour résister aux assauts des troupes de Dark Krayt, qui a ordonné leur extermination. Près de la planète Ralltir, d'une grande importance stratégique, l'amiral Gar Stazi de l'Alliance Galactique doit travailler de concert avec l'amiral Fenel, aux ordres de Roan Fel, pour prendre le contrôle de la flotte impériale. Mais les deux hommes, qui se détestent, n'ont pas la même éthique au combat et les choses vont très vite dégénérer...
...ce qui fait toute la différence entre "ami" et "allié potentiel"...

Comme souvent, John Ostrander livre des récits guerriers tendus, menés sur un rythme haletant et aux scènes d'action explosives, qu'elles prennent place sous la mer (dans les #32 et 33) ou dans l'espace (le #36). Il se livre aussi à un travail très intéressant sur la caractérisation des personnages : les discussions entre Sinde et le calamarien Tanquar, empreintes de respect mutuel, et les affrontements verbaux entre Gar Stazi et Fenel sont le moteur de ses histoires et sont déterminantes dans l'impact dramatique de ces événements qui se déroulent pendant le crossover "Vector". On retrouve au dessin de ces 3 épisodes Omar Francia qui livre un travail aussi dynamique que détaillé dans les profondeurs sous-marines (les créatures sont variées et imposantes) que dans l'espace (on ne se perd pas dans la profusion de vaisseaux, ce qui donne des batailles lisibles et spectaculaires).

Comme je l'ai souligné quelques lignes plus haut, l'action de ces trois numéros se passe chronologiquement en même temps que le crossover "Vector", sur lequel je reviendrai en détail très bientôt puisque Delcourt le rééditera en octobre au format "Intégrale". Lorsque nous retrouvons Cade Skywalker et ses compagnons au début du court arc "Tempêtes" (# 34 et 35), qui enregistre le retour à la partie graphique de Jan Duursema, Dark Krayt est mort et son bras droit Dark Wyyrlock compte bien profiter de l'occasion pour prendre sa place et imposer sa vision pour la galaxie...quitte à cacher aux yeux de tous le véritable état de son maître. John Ostrander en profite pour distiller une ambiance joliment paranoïaque au sein de l'Empire, sur Korriban comme sur Coruscant.
Pendant ce temps, Cade doit affronter les conséquences de ses actes de la seule manière qu'il connaisse : il vit au bord du gouffre, s'aliénant ses proches et flirtant régulièrement avec le côté obscur. Deux épisodes qui posent efficacement les futures intrigues, avant d'envoyer l'équipage du Mynock vers de nouvelles aventures.

À suivre !

En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (535)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Star Wars - Legacy
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire