8

Critique de Star Wars - X-Wing Rogue Squadron #1

par Le Doc le mer. 23 nov. 2016 Staff

Rédiger une critique
La collection d'Intégrales Star Wars de l'éditeur Delcourt s'enrichit avec la réédition des exploits des as de l'Escadron Rogue commandés par le héros de la Rébellion Wedge Antilles, précédemment publiés en 11 tomes compilant les 35 épisodes du comic-book "Star Wars : X-Wing Rogue Squadron" de Dark Horse ainsi que plusieurs récits annexes.

"Star Wars : X-Wing Rogue Squadron" a principalement été supervisé par le romancier et scénariste Michael A. Stackpole, qui a développé ce pan de l'Univers Etendu parallèlement en comic-book et en prose. Les romans "X-Wing" étaient d'ailleurs les premiers écrits de la franchise à ne pas être centrés sur les personnages principaux de la Saga des Etoiles comme Luke Skywalker, Leia Organa et Han Solo. Michael A. Stackpole a écrit 5 tomes, tout en travaillant sur la série de comics qui se déroule dans un premier temps chronologiquement avant les livres. Pour les bandes dessinées, Michael A. Stackpole a d'abord collaboré avec d'autres auteurs qui ont écrit le scénario de chaque arc narratif d'après ses histoires, avant de prendre seul les commandes du titre à partir de l'épisode 21.

Cette première intégrale reprend l'équivalent des tomes 1, 3 et 4 de l'édition précédente. Le tome 2, entièrement consacré à Biggs Darklighter, l'ami d'enfance de Luke Slywalker au destin tragique, a (pour le moment) été mis de côté. Delcourt a eu la bonne idée de publier avant la série de Stackpole une mini-série plus récente (puisqu'elle date de 2005), "Star Wars : X-Wing Rogue Leader" de Haden Blackman et Tomas Giorello, deux habitués de la Saga en BD. Cette aventure menée tambour battant, aux dessins dynamiques et détaillés et qui s'inscrit parfaitement dans la continuité de la série parue 10 ans auparavant, plonge Luke, Wedge Antilles et une équipe triée sur le volet dans une mission de reconnaissance sur Corellia, le monde natal de Wedge et Han Solo, qui va mal tourner. Ce tournant dramatique va raffermir la décision de Wedge de continuer le combat pour protéger et inspirer la galaxie.

On passe ensuite aux 8 premiers épisodes de "Star Wars : X-Wing Rogue Squadron" (plus une histoire courte numérotée 1/2, publiée à l'origine avec le magazine U.S. Wizard), composés de deux arcs de 4 chapitres chacun. Le premier, "Opposition Rebelle", est signé par Michael A. Stackpole et Mike Baron ("The Punisher", "Nexus"...) au scénario et par Allen Ninus aux dessins. Une partie graphique qui est d'ailleurs très, très influencée par le légendaire Al Williamson. Ce n'est pas désagréable à regarder loin de là, mais les pages de Allen Ninus manquent tout de même d'une identité propre (on reste au niveau d'un hommage...pour rester gentil...très appuyé) et les silhouettes et expressions des personnages sont le plus souvent un peu trop figés.
Le scénario est aussi classique que bien mené dans l'ensemble (un convoi alimentaire escorté par l'Escadron Rogue est attaqué par les Impériaux et les pilotes doivent se poser en catastrophe sur une planète pas très hospitalière) et les péripéties maintiennent l'intérêt jusqu'au bout. Les auteurs maîtrisent bien leur casting fourni, on apprend à connaître chaque Rogue par petites touches, au coeur de la bataille, pendant les briefings, autour d'un verre à s'envoyer des vannes...

Cette caractéristique était déjà un aspect intéressant des romans et on la retrouve également dans le deuxième arc narratif, le très bon "Le Dossier Fantôme". Sur cette deuxième histoire, Michael A. Stackpole a travaillé avec le croate Darko Macan (futur scénariste de "La Quête de Vador" et "Jedi vs Sith") et aux dessins, on retrouve le regretté Edvin Buikovic (très belles planches, les plus belles de cet album !), Gary Erskine et John Nadeau. L'accent est ici un peu plus mis sur Wedge, puisque les auteurs lèvent le voile sur un moment important de son passé, mais les membres de l'Escadron Rogue ne sont bien évidemment pas oubliés à travers une série de rebondissements bien huilés qui font la part belle aux mystères et manipulations en tout genre (nos héros doivent notamment faire face à une propagande anti-Alliance). Bref, c'est du solide !

Une touchante histoire courte tirée de l'anthologie "Star Wars Tales" conclut ce copieux programme en revenant là aussi sur un autre épisode du passé de Wedge Antilles.







En bref

La collection d'Intégrales Star Wars de l'éditeur Delcourt s'enrichit avec la réédition des exploits des as de l'Escadron Rogue commandés par le héros de la Rébellion Wedge Antilles, précédemment publiés en 11 tomes compilant les 35 épisodes du comic-book "Star Wars : X-Wing Rogue Squadron" de Dark Horse ainsi que plusieurs récits annexes. "Star Wars : X-Wing Rogue Squadron" a principalement été supervisé par le romancier et scénariste Michael A. Stackpole, qui a développé ce pan de l'Univers Etendu parallèlement en comic-book et en prose. Les romans "X-Wing" étaient d'ailleurs les premiers écrits de la franchise à ne pas être centrés sur les personnages principaux de la Saga des Etoiles comme Luke Skywalker, Leia Organa et Han Solo. Michael A. Stackpole a écrit 5 tomes, tout en travaillant sur la série de comics qui se déroule dans un premier temps chronologiquement avant les livres. Pour les bandes dessinées, Michael A. Stackpole a d'abord collaboré avec d'autres auteurs qui ont écrit le scénario de chaque arc narratif d'après ses histoires, avant de prendre seul les commandes du titre à partir de l'épisode 21. Cette première intégrale reprend l'équivalent des tomes 1, 3 et 4 de l'édition précédente. Le tome 2, entièrement consacré à Biggs Darklighter, l'ami d'enfance de Luke Slywalker au destin tragique, a (pour le moment) été mis de côté. Delcourt a eu la bonne idée de publier avant la série de Stackpole une mini-série plus récente (puisqu'elle date de 2005), "Star Wars : X-Wing Rogue Leader" de Haden Blackman et Tomas Giorello, deux habitués de la Saga en BD. Cette aventure menée tambour battant, aux dessins dynamiques et détaillés et qui s'inscrit parfaitement dans la continuité de la série parue 10 ans auparavant, plonge Luke, Wedge Antilles et une équipe triée sur le volet dans une mission de reconnaissance sur Corellia, le monde natal de Wedge et Han Solo, qui va mal tourner. Ce tournant dramatique va raffermir la décision de Wedge de continuer le combat pour protéger et inspirer la galaxie. On passe ensuite aux 8 premiers épisodes de "Star Wars : X-Wing Rogue Squadron" (plus une histoire courte numérotée 1/2, publiée à l'origine avec le magazine U.S. Wizard), composés de deux arcs de 4 chapitres chacun. Le premier, "Opposition Rebelle", est signé par Michael A. Stackpole et Mike Baron ("The Punisher", "Nexus"...) au scénario et par Allen Ninus aux dessins. Une partie graphique qui est d'ailleurs très, très influencée par le légendaire Al Williamson. Ce n'est pas désagréable à regarder loin de là, mais les pages de Allen Ninus manquent tout de même d'une identité propre (on reste au niveau d'un hommage...pour rester gentil...très appuyé) et les silhouettes et expressions des personnages sont le plus souvent un peu trop figés. Le scénario est aussi classique que bien mené dans l'ensemble (un convoi alimentaire escorté par l'Escadron Rogue est attaqué par les Impériaux et les pilotes doivent se poser en catastrophe sur une planète pas très hospitalière) et les péripéties maintiennent l'intérêt jusqu'au bout. Les auteurs maîtrisent bien leur casting fourni, on apprend à connaître chaque Rogue par petites touches, au coeur de la bataille, pendant les briefings, autour d'un verre à s'envoyer des vannes... Cette caractéristique était déjà un aspect intéressant des romans et on la retrouve également dans le deuxième arc narratif, le très bon "Le Dossier Fantôme". Sur cette deuxième histoire, Michael A. Stackpole a travaillé avec le croate Darko Macan (futur scénariste de "La Quête de Vador" et "Jedi vs Sith") et aux dessins, on retrouve le regretté Edvin Biukovic (très belles planches, les plus belles de cet album !), Gary Erskine et John Nadeau. L'accent est ici un peu plus mis sur Wedge, puisque les auteurs lèvent le voile sur un moment important de son passé, mais les Rogue ne sont bien évidemment pas oubliés à travers une série de rebondissements bien huilés qui font la part belle aux mystères et manipulations en tout genre (nos héros doivent notamment faire face à une propagande anti-Alliance).Bref, c'est du solide ! Une touchante histoire courte tirée de l'anthologie "Star Wars Tales" conclut ce copieux programme en revenant là aussi sur un autre épisode du passé de Wedge Antilles.

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Star Wars - X-Wing Rogue Squadron
Boutique en ligne
34,95€
Boutique en ligne
34,95€
Boutique en ligne
34,95€
Boutique en ligne
34,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)