8

Critique de Star Wars - X-Wing Rogue Squadron #2

par Le Doc le sam. 18 mars 2017 Staff

Rédiger une critique
Aux origines du projet, la série "Star Wars : X-Wing Rogue Squadron" devait s'arrêter après 3 mini-séries...mais les ventes ont suivi et l'écrivain Michael A. Stackpole, qui écrivait et supervisait parallèlement les romans consacrés aux exploits de l'Escadron Rogue, s'est donc de plus en plus impliqué dans cette déclinaison en comic-book jusqu'à en assurer seul les scénarios à partir du #21 (pour rappel, le titre est paru sous la forme d'une suite de mini-séries avec une numérotation globale, du #1 au #35).

Le sommaire de cette Intégrale regroupe donc les #9 à 20, soit les 3 arcs narratifs suivants : "Bataille sur Tatooine" (co-scénarisé par Jan Strnad et dessiné par John Nadeau), "Princesse et Guerrière" (co-scénarisé par Scott Tolson et dessiné par John Nadeau) et "Requiem pour un pilote" (co-scénarisé par Jan Strnad et dessiné par Gary Erskine).

Dans "Bataille sur Tatooine", les Rogue sont envoyés sur...je vous le donne en mille...Tatooine pour aider l'Agent Winter et se retrouvent entraînés dans les luttes de pouvoir qui secouent la planète suite à la mort de Jabba le Hutt. Rogues, impériaux, seigneurs de locaux locaux s'affrontent autour d'une importante cache d'armes.
L'une des choses que j'apprécie dans ce titre est qu'il ne se laisse pas déborder par son casting pléthorique. Il y a beaucoup de personnages, tous finement caractérisés, avec un background bien établi. Chacun a aussi son moment pour briller, que ce soit pour détendre l'atmosphère ou relancer l'intrigue. Il y a pas mal de petites touches très sympathiques, et c'est toujours amusant par exemple de voir Plourr s'énerver et déclencher une bagarre dans une cantina et touchant de suivre la relation contrariée entre Winter et Tycho Celchu. Face au père de Biggs Darklighter, de vieilles blessures se rouvrent, ce qui laisse entrevoir un autre aspect de Wedge Antilles.
Tous ces éléments tissent une belle toile de fond pour une intrigue pleine de rebondissements, aux scènes d'action palpitantes.

Plourr est au centre du second arc, "Princesse et Guerrière", qui révèle les origines de la pilote la plus badass de l'Escadron Rogue, tout en lui établissant un nouveau rôle au sein de la série. Ces quatre épisodes sont plus bavards, sans que ce soit ennuyeux : il y a beaucoup d'exposition et de discussions très intéressantes et l'histoire de la planète Eiattu, d'où Plourr est originaire, est riche. Le passé troublé de la princesse guerrière est révélé progressivement, jusqu'à la surprise du cliffhanger de l'épisode 3 qui amorce un dernier chapitre très intense.

L'album se termine sur une note triste, ce qu'annonce le titre de la troisième mini-série "Requiem pour un pilote". Bien entendu, je ne révélerai pas le nom du ou des Rogue(s) qui passe(nt) l'arme à gauche, juste que cette mort annoncée donne une tonalité particulière à cette aventure bien ficelée, une incertitude qui nourrit le redoutable suspense des affrontements sur une planète reculée où se trouve un temple très ancien, point focal des énergies obscures de la magie Sith.

À suivre !




En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Star Wars - X-Wing Rogue Squadron
Boutique en ligne
34,95€
Boutique en ligne
34,95€
Boutique en ligne
34,95€
Boutique en ligne
34,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)