8

Critique de BFI - Les Classiques du Cinéma #4

par Le Doc le mer. 18 janv. 2017 Staff

Rédiger une critique
Depuis l'année dernière, Akileos publie en version française les "BFI Films Classics" (BFI pour British Film Institute, vénérable institution fondée en 1933). Après la première salve de titres sortis à l'été 2016, "Le Parrain" a rejoint cette collection en janvier. On doit cette étude du premier chapitre de la fameuse trilogie de Francis Ford Coppola (adaptation de l'oeuvre de Mario Puzo) à Jon Lewis, professeur du département d'anglais de l'Université de l'Etat d'Oregon aux Etats-Unis de son état et également auteur de plusieurs ouvrages sur le cinéma dont un "Whom God wishes to destroy...Francis Coppola and the New Hollywood".

"Les Classiques du Cinéma" se présentent sous un petit format très pratique à la lecture et une couverture souple ornée d'une illustration réalisée spécialement pour l'édition française (la composition de celle de Diane Lecerf pour "Le Parrain" est aussi simple qu'efficace et idéalement trouvée). Chaque classique du cinéma est décortiqué en une petite centaine de pages richement documentées, avec une belle iconographie.

L'essai de Jon Lewis est composé de 3 chapitres et le titre du premier reprend judicieusement la phrase d'ouverture du film : "I Believe in America", traduite dans la V.F. par "J'ai confiance en l'Amérique" et ici par l'autre traduction possible "Je crois en l'Amérique". L'auteur débute par une très intéressante analyse du scénario, du style visuel et du montage, nombreuses photos à l'appui avant de replacer "Le Parrain" dans la longue histoire du film de gangster hollywoodien.

Etant passionné par l'Histoire du cinéma américain, j'ai dévoré les deux chapitres suivants, "Je crois en Hollywood" et "Je crois en la Mafia". Jon Lewis revient rapidement sur les débuts de Francis Ford Coppola chez Roger Corman (il ne semble d'ailleurs pas tellement apprécier le cinoche du roi de la série B tout en reconnaissant l'importance de ses méthodes et de son rôle dans la découverte et l'apprentissage de jeunes talents) et l'essor du Nouvel Hollywood avant de reconstituer le récit de la production du long métrage et l'impact de sa performance au box-office dans le contexte de l'époque...ainsi que le possible rôle que la Mafia aurait joué dans le financement du chef d'oeuvre de Coppola.

Même en connaissant déjà une partie des anecdotes rapportées, l'ensemble est passionnant et avec le style accessible de son auteur, cette nouvelle entrée dans la collection des "Classiques du Cinéma" se lit d'une traite.

En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (535)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de BFI - Les Classiques du Cinéma
Boutique en ligne
11,90€
Boutique en ligne
11,90€
Boutique en ligne
11,90€
Laissez un commentaire