8

Critique de Black Panther

par Blackiruah le sam. 17 mars 2018 Staff

Rédiger une critique
Qui est la black panther ? Je me suis souvent posé cette question à cette époque où quasiment aucune oeuvre était disponible sur le personnage. Mais depuis la parution du film au cinéma,c’est Byzance ! Et justement, Reginald Hudlin, scénariste afro-américain issu du cinéma, a scénarisé un run de 38 épisodes sur le personnage de 2005 à 2008 par laquelle il nous répond à la question posée à travers le titre.

Ainsi, le scénariste nous présente de suite la dynastie des black panther tout comme le Wakanda qui s’avère être une monarchie imprenable exterminant tout envahisseur depuis la nuit des temps. D’ailleurs, même Captain America a échoué face au black panther de l’époque, face à de tels faits, les Etats-Unis vont essayer de trouver la moindre opportunité pour accéder aux richesses de ce pays. Et ça tombe bien car un groupe de super vilains vont s’attaquer au Black Panther et surtout à son pays d’une manière peu conventionnelle qui mettra à mal T’Challa mais le Wakanda ne se laissera pas faire. Loin de là.

Ce premier volume est une parfaite introduction pour tout nouveau lecteur. Reginald Hudlin commence ce récit par présenter le Wakanda, son dirigeant plus que charismatique ainsi que les enjeux politiques autour de ce pays volontairement isolé. Evidemment tout se concentrera autour de l’attaque des vilains et du plan astucieux pour mettre à mal le Wakanda, et comment s’organisera la révolte.
Mais, derrière cette révolte, le scénariste va introduire un grand nombre de piste et de symbole dans ce récit simple d’accès. Il critique tout d’abord les différents genres d’invasion qu’a subi l’Afrique à travers la représentation des ennemis. Il y a les colons à travers la France, la religion et la convoitise de la richesse de ce continent. Le Wakanda se symbolise ainsi comme la révolte africaine qui n’a besoin de nulle autre pour se subvenir à lui même comme il le montrera aux Etats Unis durant cet arc. L’auteur pose aussi les premières bases sur Shuri qui prendra de l’importance dans la suite dans l’univers de Marvel, le tout dans un récit nerveux, musclé et qui donne la part belle aux wakandais.

Si vous me connaissez bien, vous savez que je suis loin d’être fan de John Romita Jr. Mais reste qu’il fait un travail remarquable sur cet arc où le besoin d’avoir un récit nerveux est bien aidé par ses illustrations dynamiques et son storytelling qui rend la lecture très appréciable.

L’autre petit détail que j’ai beaucoup apprécié est la présence de la numérotation sur le dos du deluxe. Enfin, un retour d’une gestion plus logique qui rendra ce volume forcément plus attractif (encore plus avec un numéro 1).

Décidément, je me demande pourquoi ce héros n’était pas plus publié chez Panini, car ce récit est encore une grande réussite, abordable pour tout type de lecteurs et montre encore une fois un héros et un pays charismatique qui montent qu’il faut avant tout les respecter… sinon gare à l’assaillant. C’est assurément une valeur sûre qui répond parfaitement à la question de ce volume !

En bref

8
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (476)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Black Panther
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire