7

Critique de Wannsee

par vedge le mer. 20 juin 2018 Staff

Rédiger une critique
L’introduction passée, on rentre dans l’ouvrage par un lavis de couleurs brunes, striées, comme d’anciennes photos rayées par l’usure et le temps.
Un lieu. Une réunion. Des hommes s’entretiennent, VRP d’une entreprise de guerre.
Cela commence par un tour de table de présentation, à l’image d’une réunion de travail dans une grande entreprise quelconque.
Les titres sont ronflants, les visages de marbre, jusqu’à ce que l’objectif soit énoncé clairement : « la question juive ».
Viennent alors les moyens de répondre à la question dont le mot tranchant, d’une implacable et inhumaine violence : destruction.
La boîte de pandore est ouverte, aux pelotons d’exécution, aux assassinats en masse ; La solution finale devient un projet technique déroulant inexorablement son processus monstrueux « d’évacuation », avilissant et meurtrier.
On rentre alors dans les détails des métissages de premier ou second degré, oubliant que l’on traite d’êtres humains les ramenant au niveau d’aiguillage dans un algorithme sadique et fou, qui nomme la stérilisation « mesure de resocialisation médicale ».
Le trait doux, parfois flou, les couleurs atténuées, le ton administratif du propos, la forme en somme, tranchent avec l’extrême cruauté et l’atrocité du fond.
C’est cruellement très réussi. Cela retournera certainement le lecteur comme cela m’a retourné.
C’est une prise de risques courageuse, pour traiter du déclanchement de la solution finale, l’extermination de plus de 5 millions de juifs, par des fonctionnaires semble-t-il ordinaires.

En bref

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2284)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)