8

Critique de Im #8

par KssioP le ven. 27 juil. 2018 Staff

Rédiger une critique

Difficile de remettre mes idées au clair tellement mon esprit est en ébullition après lecture de ce tome qui parvient je ne sais trop comment à monter encore d’un cran. Orné d’une couverture à tomber, alliant noir et blanc et jaune comme le négatif d’une photo, ce numéro 8 fait honneur à son petit frère.


Fini le temps de bavardages –ou presque- l’Action domine toutes les pages. APOPHIS (comme dans Stargate, oui^^) et le chef du clan d’Osiris ayant bien fichu la pagaille dans le QG des prêtres d’Amon, il n’y a pas une seconde à perdre pour nos amis. Séparés aux quatre coin du champ de bataille chacun fait de son mieux pour vaincre son adversaire. IM s’épuise à vouloir sauver tout le monde tandis que notre nouvelle héroïne HINOME doit trouver un moyen d’échapper à son bourreau. Une femme en détresse ? L’habitude scénaristique dirait qu’un fidèle chevalier monté sur son destrier va apparaître pour la sauver et bien pas fort heureusement non. C’est une belle et courageuse princesse qui d’ailleurs manquait à l’appel dans le précédent tome qui d’un seul coup surgit tel Superman (exit la cape rouge et les collants évidemment). Bientôt épaulée par notre petite mascotte ANUBIS qui fait enfin démonstration de ses pouvoirs.


Un peu de bons sentiments parce que sinon c’est pas drôle et nous voilà déjà parvenus à la fin. Une fin qui annonce le proche dénouement de l’histoire. Rappelons que cette série sera complète en 11 tomes. Or, comme toutes les cartes sont à plat sur la table, le dernier combat se profile à l’horizon.


Je n’ai cependant pas tout compris de la transformation d’IM, ni du vœu réel du Dieu ATOUM –enfin son réceptacle. C’est encore un peu flou dans ma tête avec toutes les informations qu’il a fallu engrangées en deux tomes mais ce qui est sûr c’est que Makoko MORISHITA joue sur l’éternelle question qui taraude les théologiens et les rationalistes depuis la nuit des temps : Qui des Dieux ou des Hommes doivent régner sur terre ? Faut-il être soumis à une quelconque représentation divine ou faut-il s’abolir de ces chaînes ?

En bref

Un tome qui ne laisse pas respirer, qui continue de tenir en haleine d’un bout à bout. La guerre est parvenue à son paroxysme et la destination finale se dessine sous le ciel éclairé d’une lune. Tous les pions sont disposés sur le damier et l’écho des rixes résonnent alentour. Qui des Dieux égyptiens ou des Hommes sortiront vainqueurs ? Plus que 3 tomes avant de le savoir.

8
KssioP Suivre KssioP Toutes ses critiques (119)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Im
9
Im T.7

Im T.7 Staff

Lire la critique de Im T.7

6
Im T.6

Im T.6 Staff

Lire la critique de Im T.6

Boutique en ligne
6,60€
Boutique en ligne
6,60€
Boutique en ligne
6,60€
Boutique en ligne
6,60€
Laissez un commentaire
Commentaires (2)
  • KssioP
    Staff

    Moi aussi, surtout les premières saisons, d'où la référence ;)

  • eenangel
    Membre

    J'aimais bien Stargate :).