6

Critique de Silex and the city #8

par vedge le ven. 21 sept. 2018 Staff

Rédiger une critique
Après deux ans d’absence Jul (le dessinateur pas le rappeur marseillais) nous revient en forme avec son humour corrosif, pour dépeindre notre société et les évènements marquants de l’actualité récente.
Il profite de téléporter ces évènements politiques, sociaux ou sociétaux dans la préhistoire, afin d’en libérer le discours et d’accentuer l’effet comique.
Entre la mort de Johnny Habilis, l’installation de « cueilleur Parj » de Roybon, contré par une Zone Arboricole à Défendre, entre la « branche insoumise » et l’homme de Cro-Macron, au milieu du mouvement balance ta pierre, c’est vrai qu’il y a des choses à dire ; L’auteur le fait très bien.
En plus, il profite de la « crise du quaternaire » de Madame Dotcom pour inviter Enki Bilal à participer au dessin de deux planches.
Mettez vous donc « En Marche », soyez des darwinner, et lisez donc cette BD d’humour et d’analyse sociétale vitriolée.

En bref

6
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2283)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Silex and the city
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)