4

Critique de Winnebago Graveyard

par Le Doc le ven. 9 nov. 2018 Staff

Rédiger une critique
Après le vol de leur caravane, une famille recomposée doit échapper à un groupe de satanistes dans un trou perdu du Sud de la Californie...

...et c'est tout. Avec son scénario timbre-poste, "Winnebago Graveyard" se résume vite et se lit très vite. Grand spécialiste du comic-book horrifique, Steve Niles a livré par le passé de très bonnes entrées dans le genre avec les différents chapitres de "30 jours de Nuit", "Criminal Macabre", "Remains" ou encore le très beau et très sombre "Freaks of the Heartland" (pour ne citer que quelques titres). Ici, je l'ai trouvé assez décevant avec cette mini-série en 4 épisodes (publiée en version originale par Image Comics) qui ne s'écarte pas de chemins ultra-balisés.

En soi, l'histoire n'est pas mauvaise...c'est son traitement qui se révèle assez frustrant. Les personnages ne sont pas assez creusés (et pas très attachants non plus) et l'atmosphère, intrigante au début, ne parvient pas à entretenir l'intérêt jusqu'au bout. La mise en place prend trop de temps alors qu'il n'y a que quatre parties et le dernier acte s'accélère en sombrant dans le gore sans que cela apporte vraiment grand chose. Lorsque la poussière retombe, ces événements macabres gardent une part de mystère, laissant les protagonistes choqués...ce qui n'est pas une mauvaise façon de conclure une expérience traumatisante mais là, le mot "fin" m'a laissé sur ma faim...

Graphiquement parlant, c'est très irrégulier. Certains visuels sont inquiétants, comme cette double page sur le cimetière des caravanes (le "Winnebago Graveyard" du titre) qui donne une bonne idée du nombre de victimes attirés dans ce coin désolé par les satanistes...mais c'est peu, très peu, car les compositions de Alison Sampson sont le plus souvent chaotiques et même parfois illisibles dans les passages les plus violents. Un style adapté à un bouquin d'horreur mais qui peine à convaincre sur la durée...

La partie bonus est fournie avec de nombreuses illustrations par des dessinateurs invités, des pages en noir et blanc afin d'avoir un autre aperçu du travail de la dessinatrice qui s'encre elle-même et des essais sur le genre horrifique et sur le satanisme. Des écrits qui sont même plus intéressants que la bande dessinée de Steve Niles et Alison Sampson...

En bref

4
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (536)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)