7

Critique de Les naufragés d'Ythaq #15

par ginevra le dim. 11 nov. 2018 Staff

Rédiger une critique
La série continue son "petit bonhomme de chemin" avec beaucoup de péripéties dans ce tome où nous en apprenons un peu plus sur Granite qui se débrouille toute seule pour rejoindre la base terrienne avec Narvath et Danaëlle planqués dans une malle.

Il y a un petit côté "Crime de l'Orient-Express" ou du "Transperceneige" avec ce voyage en train de luxe où les passagers pauvres sont en arrière et où un danger va nécessiter de lâcher les derniers wagons en regroupant tout le monde à l'avant.
Je soupçonne Christophe Arleston de connaître un de mes romans de SF préférés : "La main gauche de la nuit" d'Ursula Le Guin. Il y a un peu de ressemblance entre les balares de Glèbe (BD) et les habitants de Nivose (roman).
Côté graphismes, Adrien Floch aux dessins et Claude Guth aux couleurs continuent dans l'esprit de la série avec, en plus, un superbe incendie plutôt réussi.

J'espère que le dénouement s'approche car la série traîne un peu en longueur.

En bref

7
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1820)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les naufragés d'Ythaq
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)