Murderabilia Simple

thriller

« Les murderabilia, mot-valise forgé à partir des termes latin memorabilia (« souvenirs ») et anglais murder (« meurtre »), désignent des objets liés à des meurtriers, notamment les tueurs en série et les tueurs de masse, marchandisés principalement sur des sites internet dédiés à ce type de commerce. » (Wikipédia)

Le jeune Malmö Rodríguez a vite abandonné ses études, habite avec des parents qu’il déteste, est sans emploi mais ne cherche pas du travail. Il voudrait être écrivain, mais il n’écrit presque jamais. Tout ce qu’il possède ce sont deux chats noirs, héritage d’un oncle qui vient d’être terrassé par un infarctus. À première vue, on les prendrait pour des chats quelconques, mais un étrange personnage est disposé à les acheter en échange d’une coquette somme d’argent. Malmö accepte le marché, saute sur un bus et part livrer les chats au mystérieux acheteur, sans se douter que cette rencontre va changer sa vie pour toujours.

Après l’étonnant Cendres, Álvaro Ortiz peaufine son très personnel style narratif dans un thriller qui mélange gore, humour et coups de théâtre et qui se lit d’une traite jusqu’à l’inattendu dénouement final.

Murderabilia 1
Acheter
  • 20
  • 2
  • 0
Collection Shopping list Je vends
Boutique en ligne
21,00€
Boutique en ligne
21,00€
Boutique en ligne
21,00€
Boutique en ligne
21,00€
Critiques
Murderabilia

Murderabilia Staff

7

Wikipedia explique que les « murderabilia » sont des objets liés à des meurtriers vendus par certains et collectionnés par d’autres. Ceci décrit parfaitement le contexte de cet album où les personnages vont se croiser entre lourds secrets, folie plus ou moins visible, envies de meurtres… Alvaro Ortiz nous entraine dans un thriller prenant qu’on ne lâche pas après l’avoir commencé tellement l’hist...

Lire la critique de Murderabilia

Commentaires sur cette fiche (0)
Laissez un commentaire