Aria 38 - Le trône du diable simple

Heroïc-Fantasy

Après un séjour en Astrakale pour y disperser les cendres de Belgral, Aria revient chez elle goûter au repos en compagnie des siens et de Kartzy, la jeune femme qu'elle a sauvée d'une condamnation injuste. Tous profitent de ces réjouissances au cours desquelles la belle guerrière croise la route de Fieber, un jeune aspirant chevalier travaillant dans une auberge, qui s'apprête à rejoindre une guilde très populaire dans le village. Sa méthode de recrutement semble pourtant des plus suspectes du point de vue d'Aria, et elle ne s'y trompe pas ! Derrière les glorieux discours et les promesses de fortune se cache en vérité un effroyable dessein...

Libre et valeureuse, Aria prouve une nouvelle fois ses compétences dans cette aventure aux préoccupations très actuelles. Ce 38e tome, mêlant enquête et action, nous ouvre les yeux sur les dangers de l'endoctrinement tout en rappelant les valeurs d'entraide et de bravoure qui ont fait le succès de cette saga épique.

Aria 38 - Le trône du diable
Acheter
  • 52
  • 6
  • 0
Collection Shopping list Je vends
Boutique en ligne
12,50€
Boutique en ligne
12,50€
Boutique en ligne
12,50€
Boutique en ligne
12,50€
Les autres tomes (39)
Critiques
Aria T.38

Aria T.38 Staff

7

Aria va foncer dans une aventure risquée pour les beaux yeux d'un jeune serveur de restaurant. Elle va rejoindre un groupe de "chevaliers" qui proposent aux jeunes gens d'aller combattre le tyran du royaume voisin. Pourtant l'entrainement habituel des chevaliers ne comprend pas le travail dans les mines! Michel Weyland conserve son trait fin (et la plastique d'Aria), mais je trouve que la color...

Lire la critique de Aria T.38

Commentaires sur cette fiche (0)
Laissez un commentaire