Dent d'ours 5 - Eva simple

espionnage guerre drame

Début mai 1945. Côte est du Canada. Sous le couvert d'une station météo officielle, l'équipage du sous-marin allemand U-867 installe une balise prénommée "Eva".
Lorsque le sous-marin est repéré par un Catalina, l'officier SS qui commande l'expédition ordonne de tester les "nebelwerfer" : les lance-roquettes ne laissent aucune chance à l'hydravion des malheureux garde-côtes canadiens.

Cette mystérieuse balise à laquelle l'officier SS semble attacher autant d'importance doit en fait permettre de guider le "Silbervogel", l'aile volante qui doit larguer une bombe atomique sur New York. Sans ce radioguidage, il ne restera plus que l'option "pilotage humain" pour guider l'oiseau d'argent nazi...

Et le seul équipage qui semble capable d'accomplir cette mission suicide se trouve à des milliers de kilomètres de là, au château Fürstenstein, en Basse-Silésie : la flugkapitän Hanna Reitsch, une nazie exaltée, et son copilote, l'oberleutnant Werner Zweiköpfiger, espion US infiltré dans l'aviation allemande et ami d'enfance d'Hanna.
Et malgré la chute imminente du IIIe Reich, Hanna n'a pas renoncé à mener à bien l'ultime mission du Führer.

Dent d'ours 5 - Eva
Acheter
  • 142
  • 5
  • 0
Collection Shopping list Je vends
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Les autres tomes (6)
Critiques
Dent d'ours T.5

Dent d'ours T.5 Staff

6

Comme certains tomes précédents se sont attachés à mieux nous faire comprendre le parcours et les sentiments de Werner, celui-ci précise un peu plus qui est Anna. Dans une Allemagne nazi en ruines, où tous les dirigeants se sont soit rendus, soit donné la mort, elle reste une des dernières, à s’accrocher à ce qu’elle appelle l’honneur, quitte à commettre l’irréparable en son nom, et lâcher une bo...

Lire la critique de Dent d'ours T.5

Commentaires sur cette fiche (0)
Laissez un commentaire