Le travail m'a tué simple

Jeune ingénieur, Carlos Pérez se fait embaucher en 1988 par une grande marque automobile. Son rêve d’enfant se réalise. Il monte peu à peu les échelons, se marie, attend un premier enfant…
Sa vie se complique dès lors que la société emménage dans un nouveau lieu, à l’opposé de la banlieue où il vient d’emménager. Une nouvelle génération de cadres arrive avec la nouvelle direction et la machine à broyer se met en marche. On l’envoie suivre le travail d’une usine en Argentine, pour mieux confier la suite de sa mission à un autre cadre. Lui, devra aller en Roumanie, abandonnant provisoirement femme et enfants. Les réunions inutiles se chevauchent, sa hiérarchie devient humiliante, inhumaine.
À bout, harcelé moralement, Carlos va commettre l’irréparable.

Le travail m'a tué 1 +9
Acheter 19,00 €
  • 7
  • 0
  • 0
Collection Shopping list Je vends
Galerie
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Critiques
Le travail m'a tué

Le travail m'a tué Staff

8

Cette BD décortique le processus inhumain des nouvelles organisations du travail, qui amènent un homme à douter de ses capacités, de sa valeur, à douter de l’intérêt de sa vie.Dix ans après les faits dramatiques vécus chez France Télécoms, ou le top management a mis en place une organisation pour pousser les fonctionnaires et les salariés les plus âgés dehors, et alors que le procès de ces indivi...

Lire la critique de Le travail m'a tué

Commentaires sur cette fiche (0)
Laissez un commentaire