La flamme simple

Roman graphique historique drame

En 1904, à Buenos Aires, dans le quartier d'Avellaneda, au moment où se négociait la construction du premier stade de football du club du Racing, naissait José Maria González, un futur grand joueur de ce club surnommé "llamarada", la flamme, à cause de sa chevelure qui lui donnait une allure de fusée quand il courait derrière le ballon. Il était aussi le grand-père du dessinateur argentin Jorge González qui se sert de cette trajectoire comme point de départ pour retracer une généalogie intime liée à la passion du football et transmise de pères en fils sur quatre générations.

La flamme 1 +9
Acheter
  • 4
  • 0
  • 0
Collection Shopping list Je vends
Galerie
Boutique en ligne
39,00€
Boutique en ligne
39,00€
Boutique en ligne
39,00€
Boutique en ligne
39,00€
Critiques
La flamme

La flamme Staff

6

Ce roman graphique, autobiographique et familial de 276 pages traite de transmission au fil des générations.Partant de l’histoire de son grand père pour arriver jusqu’à ses enfants, l’auteur, au travers d’ambiances graphiques et colorés éclectiques, s’interroge sur la filiation, la transmission dans ses différents véhicules, génétiques ou contextuels.Il donne à voir aussi l’histoire de l’Argentin...

Lire la critique de La flamme

Commentaires sur cette fiche (0)
Laissez un commentaire