Rock of destruction simple

horreur

Des potes décident de passer quelques jours dans une immense demeure, située dans une région réputée pour ses phénomènes paranormaux particulièrement sordides. Le but du week-end pour ces étudiants ? Manger, picoler, passer du bon temps et s’offrir des sensations fortes. Sauf que les légendes primitives sont parfois bien réelles. Quand ils retrouvent l’un des gars affreusement mutilé et démembré, ils comprennent que la nuit va être longue, très longue. L’apparition de monstres hyper violents ne leur laisse aucun espoir de survie. À moins que...

Rock of destruction 1
  • 34
  • 6
  • 0
Collection Shopping list Je vends
Boutique en ligne
10,50€
Critiques
Rock of destruction

Rock of destruction Staff

7

Ce manga, signé Norihiko KURAZONO, est un concentré de clichés de séries B. Il ne faut pas prendre ce terme de manière péjorative car il s’agit d’un bon moment de distraction.Une bande de potes - des lycéens ne se connaissent pas tous - décide de partir en vacances dans une maison qui fut jadis le lieu d’une tuerie de masse. Rien que ça, ça plante le décor. Les lycéens sont venus pour faire la fêt...

Lire la critique de Rock of destruction

Commentaires sur cette fiche (0)
Laissez un commentaire