Kazuo Koike est décédé

L'auteur de Crying Freeman et Lady Snow Blood nous à quittés

C'est avec tristesse que l'on a appris la disparition du scénariste Kazuo Koike a l'âge de 82 ans. L'auteur s'est éteint le 17 avril dernier des suites d'une pneumonie.

Avec près de 40 ans d'une immense carrière, Kazuo Koike a débuté en tant qu'assistant sur le manga culte Golgo 13 de Takao Saito en 1968. Deux ans plus tard, en 1970, il connaîtra le succès public avec sa première oeuvre en tant qu'auteur : Lone Wolf and Cub, un seinen en 28 tomes qu'il réalisera avec le dessinateur Goseki Kojima.

Il écrira par la suite plusieurs oeuvres plus courtes comme Lady Snowblood, en collaboration avec le dessinateur Kazuo Kamimura et qui sera l'inspiration principale du Kill Bill de Quentin Tarantino ; le one-shot Kubikiri Asa avec son binôme de Lone Wold and Cub, Goseki Kojima ; ou encore Satsuai avec le dessinateur Ryoichi Ikegami.

Mais c'est en 1986 que Kazuo Koike concevra son oeuvre la plus culte : Crying Freeman, en duo avec Ryoichi Ikegami. Un seinen dans la lignée de ses précédentes oeuvres : violent, tragique, poétique et avec la figure du samourai comme antihéros. Le manga sera adapté en film live américain par le réalisateur français Christophe Gans en 1996.

En plus de ses nombreux mangas, Kazuo Koike a travaillé pour la télévision, le cinéma japonais ou encore a l'écriture de musique, notamment pour Kill Bill. Sa passion de l'écriture le poussera a créé l'école Kazuo Koike Gekigason-Juku en 1977, école qui recevra des élèves à la carrière remarquable comme Rumiko Takahashi (Ranma 1/2, Inuyasha). En 2004, il lancera un magazine de publication uniquement consacré aux mangas de samourais : Jin. 

Triste coup du sort : il avait rendu hommage, il y a quelques jours, à son collègue et rival Monkey Punch, le créateur de Lupin III, décédé le 11 avril 2019 à l'âge de 81 ans, et lui aussi suite à une pneumonie.

Kazuo Koike

 

 

Source:

Kana ; Le Monde.

Articles en relation
Quand Hollywood s'attaque aux mangas

Quand Hollywood s'attaque aux mangas

dim. 23 sept. 2018
Récit d'une tendance actuelle du ciné...
Sorties manga du 25/08/2017

Sorties manga du 25/08/2017

ven. 25 août 2017
Voici la liste des sorties manga du 25/08/2017
Séries les plus attendues au 18/08/2017

Séries les plus attendues au 18/08/2017

ven. 18 août 2017
Découvrez les séries les plus attendues par les me...
Commentaires (5)
  • noburo73
    Membre

    Un géant du panthéon manga nous as quitter, en nous laissant une oeuvre titantesque. Une pensée pour sa famille et ses proches. Merci l'artiste

  • Tori
    Staff

    @KssioP : Koike lui-même citait ce titre dans son tweet lors du décès de Monkey Punch... Cette histoire fut par la suite publiée en tankôbon dans le deuxième tome de Lupin Kozô, en janvier 1977.

  • Blacksheep
    Membre

    Il y a quelques années, je l'avais vu lors d'une japan expo (ou équivalent) et ils nous avaient dit que c'était son dernier voyage en France parce qu'il était vieux et qu'il allait bientôt mourir...

  • KssioP
    Staff

    Tori, notre bible *des étoiles plein les yeux*

  • Tori
    Staff

    Sa première oeuvre n'est pas Lone wolf and cub : le premier chapitre de ce dernier est paru dans le Manga Action 38, daté du 10 septembre 1970... Mais dans le numéro précédent (daté du 3 septembre 1970, donc), il y avait le premier chapitre (sur trois : le deuxième est paru dans le numéro du 17 septembre et le troisième dans le numéro du 24 septembre) de Secretary Bird (c'est le nom de l'oiseau appelé Serpentaire en français)... Un manga dessiné par... Monkey Punch !