On a testé One Piece Odyssey sur PS5, avis après 20h de jeu !

Un très bon jeu One Piece pour les fans mais pas que…

Synopsis : Au cours de leur périple sur Grand Line, le capitaine Monkey D. Luffy et son équipage sont soudainement happés par une tempête. Ils se retrouvent séparés les uns des autres, naufragés sur une mystérieuse île luxuriante du nom de Waford. L'équipage embarque alors pour une nouvelle épopée.

Tout d’abord je voulais vous parler de mon rapport avec l’œuvre d’Eiichiro Oda et des jeux vidéo en général. Je ne suis pas un grand fan de One piece, je découvre le manga d’ailleurs assez tardivement. En réalité, je me suis mis à lire One Piece depuis la sortie des coffrets, je possède les 3 coffrets, et j’en suis donc au tome 32 après l’arc Skypiea. En revanche, concernant les jeux vidéo, je joue depuis tout petit, grand fan de Zelda et des Souls entre autres. J’aime beaucoup les JRPG et donc le tour par tour ne me fais pas peur, et j’aime plutôt ce style de phase de combat. Voilà, vous pouvez un peu mieux me cerner, et vous comprendrez peut-être un peu mieux mon avis sur ce nouveau jeu One Piece.

Petite précision également, j'ai joué sur PS5 et je n’ai pas encore fini le jeu, j’ai joué un peu plus de 20h dessus, j’en suis au chapitre 8, et je pense (à moins d’un gros retournement de situation) que je ne suis pas très loin de la fin.

Le scénario

Après une introduction très bien réalisée et une présentation des personnages dans le style de Persona 5, les Mugiwara se retrouvent sur cette île mystérieuse, on est au commande de Luffy. Et déjà, on voit clairement les graphismes de Dragon Quest XI ressortir, au moins on n’est pas dépaysé, ça fonctionne très bien, c’est très agréable à l’œil. On démarre avec des personnages au niveau 40, mais très vite en rencontrant deux nouveaux personnages, créés spécialement pour le jeux vidéo, on va se retrouver sans pouvoirs. Le but de l’aventure, retrouver nos pouvoirs mais aussi comprendre tout le mystère qui entoure l’île. Le jeu va nous faire alterner entre les phases sur l’île et les phases de souvenirs avec un système très bien trouvé je trouve. Il existe un monde mémoriel, créé à partir des souvenirs des Mugiwara, pour revivre les plus grandes aventures. Ce monde mémoriel renvoie dans le passé et permet de réaliser à nouveaux leurs exploits. Le monde s’appelle Mémoria, mais certains éléments ne se déroulent pas exactement de la même façon.

Je vous l’ai dit deux nouveaux personnages Lim, la fille qui nous enlève nos pouvoirs au tout début de l’aventure et Adio, un garçon qui nous aide par moment dans nos aventures. Deux personnages très mystérieux, et tout au long de l’aventure on apprend à les connaitre.

Les phases d’exploration

Deux phases différentes vont être proposées. Celle sur l’île et celle dans les souvenirs. Sur l’île, très clairement on va chercher à comprendre le mystère qu’il l’entoure. Notre mission, battre des colosses pour récupérer nos pouvoirs. Les colosses sont des boss, qui se situent dans des ruines. D’après ce que j’ai compris, il y a 4 colosses en tout. Il faudra donc aller au plus profond des ruines pour atteindre le boss. Ces ruines présentent des énigmes, assez simples, qui ressemblent par moment à ce que l’on peut retrouver dans Zelda. Une fois le colosse battu, on récupère un gros rocher qui renferme nos pouvoirs, et ensuite pour les assimiler Lim nous propose de revivre un souvenir. Les souvenirs permettent de revivre différents arcs du manga. Et c’est super bien fait. Sans spoiler les différents arcs, le premier est Alabasta, notre but est de battre Crocodile. On va revivre exactement tout ce qu’il se passe dans le manga. Je me suis donc régalé ! Par contre ces phases d’exploration ne sont pas sans reproches, on fait énormément d’allers retours, c’est assez fatigant et inutile. En particulier sur Alabasta, on ne s’arrête pas. Heureusement pour nous, le jeu réussi plus ou moins à pallier ce problème. Beaucoup d’ennemis sur la route, beaucoup d’objets à ramasser en chemin, et beaucoup de « loupes » où l’on peut cliquer pour en apprendre plus sur le lore. Il y en a partout, dans tous les recoins. L’objet le plus essentiel à trouver va être des petits cubes verts, crucial pour faire monter de niveaux nos techniques. Il faut regarder partout, dans tous les recoins, ils sont plutôt bien cachés. Ensuite chaque personnage à sa propre capacité d’exploration. Luffy va pouvoir attraper les objets de loin ou encore grâce au Gum Gum Rocket, permettre comme un Kratos avec ses lames du Chaos, franchir une zone plus facilement. Zorro va pouvoir casser des caisses ou des portes en fer, Nami va trouver des Berrys, Sanji de la nourriture, etc... Et certaines capacités d’exploration évoluent au cours du jeu. Donc pas le temps de s’ennuyer sur le trajet. D’ailleurs encore une fois, le jeu est bien fait, puisqu’on peut switcher très facilement et très rapidement de personnages en personnages et donc jouer avec son héros préféré. Mais le jeu nous signale très vite qu’à un moment il faut prendre tel ou tel personnage pour trouver tel ou tel objet. On est très guidé.

Bref, c’est très agréable de se balader dans les souvenirs ou encore sur l’île mystérieuse, beaucoup de choses sont cachées.

 

Les phases de combat

Très intuitives, ces phases sont très dynamiques et beaucoup de réglages permettent de les rendre fluides. Chaque personnage est associé à un type. Il existe trois types : force, vitesse et technique. Et à l’image d’un Pokémon chaque adversaire va avoir des forces et des faiblesses. La force est efficace contre la vitesse, la vitesse contre la technique et la technique contre la force. Les combats sont au tour par tour, on dispose de 4 combattants, mais à tout moment on peut switcher très rapidement sans perdre un tour. Donc au début de combat il suffit de regarder et de choisir les bons personnages. Ça va grandement faciliter les combats mais surtout en réduire la durée. De plus il existe aussi des faiblesses et des résistances comme la brûlure, le gel, l’électricité. Il ne faut pas hésiter à en abuser pour finir rapidement les combats de boss par exemple. Les ennemis apparaissent en temps réel devant nous, mais ils ne sont pas très intelligents. Le jeu propose un système d’embuscade, en se mettant dans le dos des adversaires. Mais c’est très facilement réalisable tant les ennemis sont débiles. Une fois repéré, les ennemis nous foncent dessus, mais ils ont une zones très limitées, et nous tourne alors le dos, il suffit de les attaquer dans le dos pour bénéficier d’un avantage. On peut donc le faire quasiment sur chaque mob. Dans le combat, le jeu nous propose des défis quelques fois. Comme tuer tel ou tel mob avec tel ou tel personnage. Il faut absolument le faire, ça donne un boost d’expérience énorme qui permet souvent de prendre un niveau.

Sur les réglages des combats, on peut également se laisser porter par des combats automatiques. Si, sur les mobs, l’IA s’en sort bien, sur les boss il vaut mieux prendre la main. Et enfin, on peut également passer en mode accéléré pour que les combats aillent plus vite. En effet chaque personnage dispose de 4 actions : attaquer, utiliser une technique, utiliser un objet ou effectuer une attaque conjointe. Les attaques ne servent quasiment à rien si ce n'est récupérer des points de tension (PT), nécessaire à la réalisation de techniques. Donc la plupart du temps, on ne fait qu’utiliser les techniques, qui reprennent les animations de l’animé. C’est trop bien ! Mais une fois qu’on les a apprécié au ralenti, j’ai très vite passé en accéléré pour finir le combat plus vite. Entre chaque combats, on ne récupère ni les PV ni les PT. Pour les PT, uniquement après une phase de repos, pour les PV, après avoir touché un panneau sauvegarde.

Résumé : Des phases de combats très bien faites, beaucoup de réglages à avoir pour faciliter les combats. Un tour par tour bien maitrisé. Mais attention certains boss ne sont pas si faciles que ça.

 

Équipements

JRPG oblige, les personnages vont pouvoir s’équiper de divers équipements pour augmenter le force, la défense ou encore le CRAN (qui sert pour réduire les dégâts). D’autres équipements avec des + x% sur le taux de critique, la technique, etc, feront leur apparition plus tard dans l’aventure. Les développeurs ont fait le choix d’un puzzle pour les équipements. Au départ notre puzzle fait 4 par 4, et chaque équipement à une forme propre, ligre droite horizontale ou verticale de tant de cases ou petit carré. Il faut les agencer au mieux pour être plus performant. Encore une fois si on ne veut pas se prendre la tête avec ça on peut laisser faire l’IA, en choisissant une orientation, attaque, défense, équilibré ou autres.

On trouve également des vendeurs d’équipements, un par souvenir, ils vendent des équipements uniques qu’il faut absolument acheter aussi si l’on veut facilement s’en sortir contre les boss.

 

Le craft

La cuisine grâce à Sanji. Dans les tavernes ou devant une tente, on va pouvoir cuisiner. C’est très facile et quasiment indispensable. Les recettes sont données d’office par le jeu, et permettent de redonner des PV, des PT ou encore ranimer un personnage mort. Les objets pour les recettes se ramassent partout dans le monde ou s’achètent auprès de vendeur.

Les billes spéciales Ussop : des billes peuvent être craftées de la même manière et permettent de baisser l’attaque, la défense ou le cran des adversaires, très utiles dans les combats longs.

La fusion d’équipement auprès de Robin : Un équipement donne une stat, il peut y avoir 4 emplacements supplémentaires pour booster cet équipement, c’est très facile, très intuitif et à mon sens encore une fois indispensable pour bien se préparer au boss.

 

 

Quêtes annexes :

De nombreuses quêtes secondaires sont proposées dans le jeu et de toutes sortes. Des primes avec des ennemis à abattre, des quizz, des objets. Si certaines quêtes sont plutôt guidées, on voit un tag sur la carte, d’autres sont plus difficiles et demandent de cherche par soi-même. Chaque quête donne forcément une récompense.

On peut également trouver des souvenirs effilés qui va choisir entre 3 personnages à chaque fois, la fin de cette petite quête nous donnera l’opportunité en combat d’effectuer une attaque conjointe très puissante et toujours avec une super animation.

 

 

Un jeu en constante évolution :

On sent vraiment une montée en puissance tout le long du jeu et c’est vraiment appréciable.

Par exemple, au bout de 6h de jeu, un TP est possible. A chaque fin de souvenirs, notre carré d’équipements augmente. Le scénario autour des personnages évolue, on en apprend de plus en plus mais par petites touches. Et enfin, de nouvelles techniques apparaissent tout le long du jeu, toutes encore plus puissantes les unes que les autres et les anciennes vont même bénéficier d’un deuxième niveau.

 

Difficulté :

Il ne me semble pas avoir vu de niveaux de difficulté au démarrage du jeu. Le jeu est assez facile dans son ensemble, même si j’ai trouvé certains boss plus difficiles que d’autres mais au bout de 20h de jeu, je ne suis encore jamais mort. Le jeu est très guidé, tout le temps. Les personnages sont très bavards et nous guident sans arrêt. Toujours des points rouges sur la carte pour nous indiquer où l’on doit aller.

 

Avis global après 20h de jeu :

Si je n’avais pas eu cette opportunité de tester le jeu en avance, je ne l’aurai jamais fait. Merci énormément pour l’opportunité. Et pourtant, je me régale vraiment sur ce jeu. A chaque fois que j’ai fini une session je n’ai qu’une envie y retourner parce que le scénario est vraiment bien fait. L’île est remplie de mystère et je languis vraiment de savoir comment ça va se finir. Je viendrai rajouter quelques lignes une fois que ce sera fait et vous parler du end game. Je trouve le système de combat assez complet sans être complexe. Je me régale à chaque fois que je vois une tente à faire de la cuisine ou encore à fusionner des équipements pour rendre meilleurs mes personnages. On ne se perd pas dans les menus, c’est vraiment clair. Il y a même un système de « log » qui permet grâce à une voix off de revivre et de comprendre ce qu’il s’est passé dans le manga. C’est super utile pour les non-initiés au manga et fort appréciable pour les fans. C’est pour ça que je trouve que ce jeu est fait finalement pour tout le monde. Tout y est pensé pour satisfaire tout le monde. Alors oui, quelques défauts quand même mais globalement, pour moi c’est une réussite. Et ça me donne encore plus envie de lire le manga. Une très belle adaptation pour continuer cettte oeuvre mythique.

 

Articles en relation
Les épisodes d'animes en streaming du 29/01/2023

Les épisodes d'animes en streaming du 29/01/2023

dim. 29 janv. 2023
Voici la liste des épisodes d'animes qui vont être...
Les épisodes d'animes en streaming du 22/01/2023

Les épisodes d'animes en streaming du 22/01/2023

dim. 22 janv. 2023
Voici la liste des épisodes d'animes qui vont être...
Les épisodes d'animes en streaming du 15/01/2023

Les épisodes d'animes en streaming du 15/01/2023

dim. 15 janv. 2023
Voici la liste des épisodes d'animes qui vont être...
Commentaires (1)
  • thunder.eagle
    Membre

    Alors le jeu est comment pour ceux qui l'ont testé ?