6

Critique de Alix senator #8

par vedge le lun. 10 déc. 2018 Staff

Rédiger une critique
Amour, ambassade et poison au pays de Petra



Sans leur laisser le temps de se remettre de la mort de leur
fils Kephren, Alix et Enak sont envoyés en mission par l’empereur auprès de ses
alliés de la cité de Petra.



Le jeune Titus y vit son premier chagrin d’amour tandis qu’Alix
a bien du mal à mener sa mission d’ambassadeur au milieu des divers complots de
palais.



Quant à Enak, il n’arrive pas à accepter la mort de son fils
et est prêt à tester toutes les magies noires pour le retrouver ne serait-ce qu’un
instant.


Un tome plus introspectif au dessin toujours original et adapté.



Alix Senator a désormais son rythme et son atmosphère
propres, tant au scénario qu’au dessin.



Une série à part entière.



En bref

La vie de père et d'ambassadeur n'est pas un long fleuve tranquille et Alix va en faire l'expérience dans ce tome.

6
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (1924)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Alix senator
Boutique en ligne
13,95€
Boutique en ligne
13,95€
Laissez un commentaire