8

Critique de Slowburn

par vedge le mer. 9 janv. 2019 Staff

Rédiger une critique
Association de bienfaiteurs.

C’est pour des moments comme celui-ci, intemporel et délicieux, que je donne mon humble avis sur les BD que je lis.
Un petit livret à reliure toilée, de 15cm sur 15, et deux noms qui jaillissent en jaune sur fond noir : Franquin et Gotlib.
Toute l’enfance et l’adolescence d’un dévoreur de cases remontent à la surface.
Que peut cacher une si alléchante vitrine ?
Déjà, le fond noir et le deuxième auteur supposent que l’on sera plus près des « Idées Noires » que de Spirou.
J’ouvre, et j’apprends la technique utilisée par Gotlib, de démultiplier des 20 dessins fournis par Franquin en 60 cases, en triturant la matière première fournie, à partir d’épreuves photos, pour l’adapter à son scénario.
Première constatation, bien mail qui saura faire la part entre l’original et la copie.
Les planches originales présentées ensuite, montrent le travail d’adaptation réalisé par Gotlib, depuis la simple rotation, le changement de cadrage ou l’ajout de bulles, jusqu’à redessiner les yeux des chats.
Peu de cases, en noir et blanc, mais qui montrent si cela était encore nécessaire le génie de ces auteurs qui savent raconter si bien avec si peu.
Les gags, le dessin  et la mise en page de 1977 n’ont pas vieillis ; Intemporels je vous dis.
En refermant le livre, on a l’impression d’avoir assisté en voyeur délictueux à une bonne blague de grands enfants surdoués.
L’humour un peu salace mais avec la grande classe en somme.
A ne pas manquer en tous cas.

En bref

Une réédition bienvenue et éditée avec goût d’un gag de deux génies de la BD qui font rire de bon cœur.

8
Positif

Tout

Negatif

RAS

vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (1973)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
9,90€
Boutique en ligne
9,90€
Boutique en ligne
9,90€
Laissez un commentaire