7

Critique de Spider-Man #1

par Le Doc le mer. 6 févr. 2019 Staff

Rédiger une critique
Nouveau Départ !

Sur les trois séries qui composent le sommaire du softcover Spider-Man (le format est plutôt sympathique, genre petit TPB avec couvertures à rabats et enfin des séparations entre chaque titre...mais 7,50 EUR, ça reste quand même peu cher par rapport aux kiosques d'il y a à peine un an qui proposaient plus de pages...sniff, sniff), il n'y en a en fait qu'une qui correspond au Fresh Start tel qu'il a été présenté par la campagne promotionnelle de Marvel : Nouvelles séries. Nouvelles équipes créatives. Nouvelles directions. Nouveaux débuts.

Nick Spencer annonce déjà la couleur avec le titre de son premier arc : "Retour aux fondamentaux". Les jouets de Dan Slott sont rangés (ce qui est dommage, mais c'est le jeu après une prestation qui aura duré aussi longtemps) et l'ancien scénariste de Captain America organise une sorte de retour aux sources par une démonstration cinglante de la fameuse "déveine de Parker". Il se passe beaucoup de choses dans ce premier épisode, sur les deux plans de la vie de Spider-Man. C'est rythmé, les dialogues et les récitatifs rendent le tout accessible, l'action et l'humour sont bien dosés et Spencer met en place quelques éléments intrigants, notamment par la back-up dessinée par Humberto Ramos. 

Il est donc pas mal du tout, ce début...mais il y a quand même une déception qui vient de la partie graphique. Pas les pages signées Humberto Ramos, hein...mais les dessins de Ryan Ottley sont  bourrés de défauts : les cases sont pauvres, les silhouettes sont problématiques, les visages manquent d'expressivité et j'ai eu du mal à reconnaître certains personnages (il a pris un coup de jeune, Robbie Robertson !).

Le Peter Parker : The Spectacular Spider-Man de Chip Zdarsky continue sur sa lancée avec le début d'une saga temporelle qui permet quelques amusantes possibilités grâce à une petite astuce. Les dessins de Joe Quinones sont très agréables. J'avais abandonné le Ben Reilly : Scarlet Spider de Peter David depuis plusieurs mois et mon avis n'a pas évolué avec cet épisode 14 : inintéressant, ennuyeux et grossièrement dessiné.

Le sommaire est complété par l'ultime épisode de Amazing Spider-Man écrit par Dan Slott, le #801. Une belle histoire, aussi simple que touchante, qui conclut sa longue prestation sur une très jolie note, grâce à ce ton qui fait chaud au  coeur et aux très beaux dessins de Marcos Martin.


En bref

Malgré quelques réserves , un début de nouvelle ère intéressant pour les aventures de l'Homme Araignée...mais ça sent toujours mauvais pour ses clones...

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (457)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Spider-Man
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire