8

Critique de Star Wars #11

par Le Doc le jeu. 7 févr. 2019 Staff

Rédiger une critique
Star Wars #11

Pour reprendre les termes d'Aurélien Vivès dans son édito, les nouveaux arcs narratifs des séries Star Wars et Dark Vador sont réunis pour un "crossover thématique". Et c'est une bonne idée, bien exécutée. Dans Star Wars #44 et 45 (qui se déroule entre Un Nouvel Espoir et L'Empire contre-attaque), les rebelles tentent de rallier les Mon Calamari à leur cause, compte-tenu de l'importance stratégique de leur planète. Mais les habitants de la planète natale de l'amiral Ackbar ont été durement éprouvés lorsque l'Empire les a envahis et réduits en esclavage. Pour les convaincre, la princesse Leia a un plan...

Kieron Gillen pose bien les bases de son intrigue, en commençant par une scène d'action saupoudrée d'une petite touche d'humour avant de faire souffler un peu les personnages. Pendant que Leia met au point la marche à suivre, Han et Luke retrouvent Wedge au mess et se remémorent les amis perdus. L'apparition de Hobbie Klivian rappelle dans une certaine mesure la vieille série X-Wing Rogue Squadron de Dark Horse et c'est un feeling qui est plutôt bienvenu. 

Dans Dark Vador #13 et 14 (qui se déroule entre La Revanche des Sith et Un Nouvel Espoir), Charles Soule relate les événements qui ont mené à la situation décrite dans le titre de Kieron Gillen. Soule est un scénariste très inégal, mais pour ma part j'apprécie son travail sur Star Wars. Il déplace efficacement ses pièces jusqu'à l'inévitable conflit et le deuxième chapitre, mené sur un rythme soutenu, ne relâche pas la pression. Cette évocation de l'histoire de Mon Calamari, qui trouvera sa conclusion dans l'épais prochain numéro de 152 pages, est très intéressante et ce passage d'une époque à l'autre entre les deux séries est bien géré.

Entre Star Wars et Dark Vador s'intercale la dernière partie de l'arc en cours de Doctor Aphra. Les rebondissements ne manquent pas (l'ouverture est explosive et ça ne se relâche pas par la suite), les relations entre les personnages sont toujours aussi savoureuses et le final est excellent (et donne le sourire malgré la situation compliquée d'Aphra...mais comme elle le dit elle-même, elle a connu bien pire)...

Des courts articles sur la mini-série Lando : Quitte ou Double et sur les artistes de couvertures David Marquez et Ashley Marie Witter complètent le programme.

En bref

Malgré ma réserve habituelle sur les dessins de la série principale, un très bon numéro avant la fin de ce volume le mois prochain...et la relance prévue pour avril. Car Panini nous réserve une dose mensuelle de Star Wars à partir de ce mois-ci !

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (458)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Star Wars
Boutique en ligne
5,90€
Boutique en ligne
5,90€
Boutique en ligne
5,90€
Laissez un commentaire