7

Critique de Liaisons dangereuses - Préliminaires #1

par vedge le lun. 11 févr. 2019 Staff

Rédiger une critique
L’enfance d’un libertin

J’ai ouvert l’ouvrage un peu dubitatif.

Une fois refermé, la force du récit et la précision gracile du dessin m’ont conquis.

Les auteurs nous racontent l’enfance du héros de Pierre Choderlos de Laclos, qui explique pour partie sa frivolité, son machiavélisme et son manque d’empathie pour tous les êtres qu’il charme, abuse et abandonne.

L’époque, son paraître, ses histoires de cour et ses mœurs dissolues sont décortiquées avec beaucoup d’à-propos.

Le dessin, précis, au trait sensible, bénéficie d’une mise en couleur sans excès et très romantique dirais-je.

De l’expression des visages aux détails de bâtiments, le dessinateur montre une palette de talents larges et maîtrisés.

Le scénario, très construit, tisse sa toile pour proposer la transformation d’un papillon en mante religieuse.

Bien vu, bien maîtrisé, et plaisant à lire.

En bref

L’enfance de Sébastien, futur Marquis de Valmont, dans son innocence et sa tragique transformation

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (1944)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Liaisons dangereuses - Préliminaires
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire