8

Critique de Rick et Morty #4

par Le Doc le mer. 13 mars 2019 Staff

Rédiger une critique
"PERSONNE N'EST SPÉCIAL. ON N'EST QUE DES SACS DE VIANDE ET D'EAU ESSAYANT DE PERPÉTUER NOTRE ESPÈCE."

Durant les nombreux voyages à travers l'espace et les dimensions vécus aux côtés de son grand-père Rick Sanchez, le jeune Morty Smith en a vu des vertes et des pas mûres. À un tel point que Rick a du retirer quelques souvenirs traumatisants de la mémoire de Morty pour qu'il n'ait pas de cauchemars jusqu'à la fin de sa vie...mais là je vais trop vite en besogne, les personnages n'en sont pas encore à la saison 3. Au début de l'épisode 16 de leur comic-book, Rick & Morty reviennent d'une autre expédition et Morty, qui a passé plus de temps qu'il n'est humainement possible dans la filière génitale d'un lézard géant, en a assez. Il aimerait pour une fois que son grand-père mette son génie au service d'une noble cause, genre créer un remède pour guérir une maladie. 

Parce qu'il en a marre d'entendre Morty chouiner, Rick accepte...mais bien entendu, le savant à la moralité bien floue a quelque chose d'autre derrière la tête. Après Tom Fowler, un autre scénariste prend les commandes de la série Rick & Morty publiée par Oni Press aux U.S.A. et Hi Comics en France. Je ne connaissais pas les travaux précédents de Kyle Starks (notamment auteur de Sex Castle et Rocky Candy Moutains parus chez Image Comics), que je découvre donc avec ce tome 4 de Rick & Morty. Et je trouve qu'il s'est admirablement bien fondu dans l'univers barge du dessin animé en livrant ce qui est pour moi le meilleur arc narratif depuis les débuts de la bande dessinée.

Les situations imaginées par le scénariste ne laissent pas le temps de souffler : la caractérisation est excellente, les dialogues aussi jouissifs qu'hilarants et les péripéties bien tordues comme il se doit. L'addition d'un nouveau personnage, que l'on peut présenter comme une version libidineuse du Doctor Who, est prétexte à une intrigue secondaire avec Summer qui ne manque pas de piquant et avec laquelle Kyle Starks boucle habilement la boucle dans le dernier chapitre. Morty en prend encore plein la tronche dans l'épisode 4, avec cet humour assez cruel (et tellement drôle) qui fonctionne toujours aussi bien, avant de vivre une autre expérience étonnante (juste pour en mettre plein la vue à Jessica) dans la dernière aventure au sommaire de cette quatrième fournée (hélas un peu plombée par des dessins qui ne sont pas au niveau du reste de l'album).

Comme d'habitude, les histoires courtes (les back-up, comme disent les américains) sont regroupées en fin de volume, cinq vignettes de quatre pages chacune qui utilisent très bien les particularités du format court. Concis, efficace...et fun !

En bref

Wubba-Lubba-Dub-Dub ! (Quoi ? C'est que je n'ai plus rien à ajouter, moi !)

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (393)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Rick et Morty
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Laissez un commentaire