Le calme avant la tempête

Désabusé, Subaru va perdre pied, et tout au long de ce tome, nous allons le suivre, impuissant. Alors que même Rem n'a pas réussi à vaincre Pételgeuse, Subaru cherche à recruter du monde pour aider le manoir. Mais tout ne se passera pas comme prévu, et chaque nouvelle mort est différente de la précédente. A mon humble avis, nous entrons dans la phase la plus importante jusqu'à présent, et Re:Zero prend de plus en plus d'ampleur.

En mode transition

Subaru a dû subir le fait de voir Rem mourir, une fois de plus. Mais cette fois-ci, il semblerait qu'elle ait eu le temps de lui dire quelques mots, notamment ce qu'elle ressent pour lui. C'est assez commun avec Re:Zero, ce genre de scènes émouvantes. Je pensais qu'à la longue, ça deviendrait habituel et moins touchant, mais pas du tout. C'est toujours très intense et juste. Et alors que les autres personnages n'ont pas conscience de revivre la même journée, Subaru souffre et son état psychologique se dégrade sans que les autres ne puissent le comprendre. Cette fois-ci, il va tenter de trouver de l'aide pour sauver Emilia et le manoir. Mais le fait qu'il soit autant à bout ne joue pas en sa faveur, puisque tout le monde refuse. Après tout, il n'a rien d'intéressant à leur proposer en échange.

Malheureusement, sa haine rémanente les repousse encore plus. C'est donc accompagné de Rem qu'ils partent en direction du manoir. Et c'est là que l'histoire de cette même journée prend un nouveau tournant. En partant plus tôt, les facteurs temporels ont changé, et ils se retrouvent confrontés à une bête féroce avant même de pouvoir rejoindre le manoir. Re:Zero, malgré son aspect redondant, réussit toujours à me surprendre et à aller de plus en plus loin.

Et ce, même dans un tome de transition comme celui-ci. Une toute première partie sanglante qui conduit à de la recherche d'informations et qui termine sur un bain de sang... De quoi faire un très bon tome tout en nous mettant l'eau à la bouche pour la suite. En plus de devoir gérer Pételgeuse, il va également devoir trouver un moyen de détruire le cachalot blanc pour rejoindre le manoir à temps. Plus on en apprend, plus on se rend compte que cette mascarade a dû être prévue largement à l'avance, et pas par n'importe qui. Maintenant, il n'y aura plus qu'à prendre son mal en patience pour découvrir le tome 5, dans lequel Subaru se rendra seul au manoir après avoir survécu à l'attaque du cachalot blanc...

En bref

Un nouveau tome de transition pour Re:Zero, qui met l'eau à la bouche. Nous sommes dans le meilleur arc pour le moment, et les révélations sont de plus en plus profondes et importantes pour l'histoire. Ce manga est décidément une oeuvre de qualité, malgré le fait que ce ne soit pas l'oeuvre originale. J'ai tellement hâte de découvrir la suite ! Si vous n'avez pas encore tenté ce titre, n'hésitez plus. Vous ne regretterez pas !

8
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (251)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Re:Zero - Re:Life in a different world from zero - Troisième arc : Truth of Zero
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire