8

Critique de Citrus #8

par Niwo le jeu. 4 avril 2019 Staff

Rédiger une critique
En vacances

Citrus est l'une de mes œuvres préférées.  C'est d'ailleurs l'un des seuls Yuri que j'aie lus, mais ça ne m'empêche pas d'avoir accroché dès le départ. La série étant terminée en 10 tomes, on se rapproche de la fin. Et bien que j'avais encore du mal à imaginer comment c'était possible, nous avons eu plus d'informations dans ce tome, et les causes de cette fin s'éclaircissent. Une fois de plus, Citrus nous transporte dans une relation douce et pure, entre deux jeunes femmes que tout oppose.

Séjour d'été

Après une petite introduction toute mignonne entre Yuzu et Mei, nous apprenons que tout ce petit groupe va partir en séjour d'été, organisé par Matsuri. Elle est bien décidée à laisser Yuzu et Mei se rapprocher une bonne fois pour toutes et sceller leur amour. De ce fait, Yuzu et Mei vont avoir plusieurs occasions pour discuter et avancer dans leur relation. Cependant, les nombreuses interventions de Matsuri, Harumin ou toutes les autres filles font qu'elles ont peu de temps pour elle. Mais les courts passages de leurs moments en tête-à-tête sont toujours aussi agréables à suivre. C'est sûrement mon couple préféré de tous mangas confondus. Elles ont vraiment une relation très spéciale, et l'autrice arrive parfaitement à retranscrire leur ressenti et à susciter de l'émotion chez le lecteur. De plus, à leur manière, tout le monde essaie de les aider à se rapprocher, malgré une réticence certaine dans quelques cas. Un manga qui respire autant la bonté, c'est rare.

Cependant, il y a énormément de sous-entendus dans ce tome, concernant la suite de la série. Ce qui m'amène à me poser quelques questions : Ce manga se terminera-t-il vraiment en Happy End ? Il semblerait que certains personnages aient des informations à ce sujet et décident d'en parler entre eux. J'ai toujours été persuadé que Citrus devait se terminer positivement, et c'est sûrement la première fois que je souhaite autant que cela arrive. Mais nous en apprendrons plus dans les deux derniers tomes, je suppose.

Relation complexe

Une fois de plus, nous avons du mal à savoir ce que veut Mei, ou du moins, elle dit rarement les choses explicitement, ou alors elle revient dessus. Ce qui fait que Yuzu est assez perdue et ne parvient pas à la comprendre, se méprend parfois et décide de faire le premier pas. La personnalité de Mei est ma préférée, à la fois froide et tendre, pragmatique et excessive. A contrario, Yuzu me plaît de plus en plus malgré sa personnalité à l'opposé. Les deux demoiselles se sont toujours complétées et sans cette relation complexe, elles n'auraient pas pu autant évoluer. Citrus est un véritable plaisir à survivre, et ce, de bout en bout.

En plus d'une fin qui nous laisse dans un suspense insoutenable, nous avons droit à un petit chapitre bonus qui raconte la rencontre entre la mère de Yuzu et le père de Mei, alors rentré depuis peu. Une situation assez loufoque puisqu'il espionnait sa fille, de peur d'aller lui parler. La mère de Yuzu le prenant pour un voyeur va lui faire la remarque et c'est ainsi qu'ils ont fait connaissance. j'aime beaucoup ce genre de petit chapitre annexe qui nous raconte l'histoire de certains personnages. Ils permettent de faire une pause dans l'histoire principale et nous faire apprécier certains personnages que l'on voit peu.

En bref

Une fois de plus, Citrus revient en force avec un tome riche en révélation et toujours aussi tendre. Gros coup de cœur depuis le début de la série, il me tarde de découvrir la suite de cette série terminée en 10 tomes. Ce manga est un pur mélange entre douceur et humour, avec deux protagonistes opposées l'une à l'autre qui s'aiment profondément.

8
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (264)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de Citrus
8
Citrus

Citrus

Lire la critique de Citrus

Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire