10

Critique de Citrus #9

par Niwo le ven. 21 juin 2019 Staff

Rédiger une critique
Sensation folle

Citrus... Une série qui me fait passer par bien des états. Mais je dois le dire, ce tome est le plus fantastique de la série. Et pourtant, c'est l'avant-dernier, la série aurait eu une vie assez courte vu l'évolution assez lente tout au long des tomes. Mais ce tome est imprévisible tellement on oublie à quel point la réalité peut faire défaut aux rêves, ou aux projections dans l'avenir.

Couteau en plein cœur

Resituons le contexte : Les filles profitent dans une auberge durant leurs vacances, quand Suzuran et Himeko commencent à parler de Mei et de ses responsabilités. Ce neuvième tome reprend à ce moment-là, et on apprend que l'amour de Mei et Yuzu est compromis, à cause des responsabilités de cette première. Ce qui est assez fou, c'est qu'on le savait depuis le début. Cela a été dit plusieurs fois mot pour mot, et pourtant... Face à un amour aussi doux et magique à suivre, j'avais fini par oublier cette dure fatalité, qui risquerait bien de les séparer à jamais.

Et là, j'ai commencé à paniquer. Citrus, à mes yeux, c'est LE manga qui doit finir bien. La romance qui peut finir en facilité sans que cela me dérange, car je me suis énormément attaché aux personnages. Alors ce tome, c'est tout l'inverse de ce que j'attendais, même si c'est très logique et magnifique. Parce qu'on comprend qu'au final, leur relation a vraiment du sens, et que, parfois, tout ne se passe pas comme prévu. Saburouta a réussi à changer totalement l'ambiance de son manga, et c'est fluide. Fluide, stressant, émouvant à suivre.

En tant que grand fan de Mei, la voir se dévoiler aussi intensément a beaucoup joué sur mon avis sur ce tome. Chaque nouvelle étape est logique, et on voit à quel point elle subit ses sentiments pour Yuzu. Cet amour qui lui est interdit, et auquel elle doit renoncer... Et c'est beau, terriblement beau. Surtout le dernier chapitre, qui a une structure assez originale. On suit une journée de Yuzu après la reprise des cours, et les textes représentent la lettre de Mei pour celle qu'elle aime. Une lettre si émouvante que quand le chapitre est sorti il y a un an, je l'ai relu des dizaines de fois, toujours aussi touché par la profondeur des mots de Mei. Et même si je trouve certains passages assez mal retranscrits en français, dans l'ensemble, je dis bravo aux éditions Ototo pour avoir réussi à traduire ce passage fructueux.

En bref

Le meilleur tome de la série. Sublime, juste et inattendu. Un dur rappel à la réalité scénaristiquement maîtrisé. C'est toujours un plaisir de lire un tome de Citrus. Une série qu'il faut absolument découvrir si vous êtes passé à côté.

10
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (277)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de Citrus
8
Citrus T.8

Citrus T.8 Staff

Lire la critique de Citrus T.8

8
Citrus

Citrus

Lire la critique de Citrus

Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire