7

Critique de Spider-Man #3

par Le Doc le mar. 30 avril 2019 Staff

Rédiger une critique
Retour aux fondamentaux...et à la maison !

Amazing Spider-Man #4 et 5 : 

Retour aux fondamentaux (Back to Basics en V.O.), le titre du premier arc narratif de la relance de Amazing Spider-Man par Nick Spencer, peut s'appliquer à différents aspects de l'intrigue, de ce retour à un statu-quo pré-"Peter Parker chef d'entreprise" à la façon dont les personnages secondaires qui gravitent autour du héros sont développés. La drôle de situation dans laquelle est plongée Peter Parker permet aussi au scénariste d'analyser les éléments fondamentaux qui font du jeune homme ce qu'il est.

Bon, ça ne fonctionne pas à 100% mais l'ensemble est tout de même divertissant, un cocktail d'humour, de drame et d'action explosive qui sait également entretenir le(s) mystère(s) pour les aventures à venir...et la prochaine sera dessinée par Humberto Ramos (ouf !)...

Peter Parker : The Spectacular Spider-Man #305 et 306 + Annual 1 : 

Chip Zdarsky poursuit sa longue saga avec deux chapitres menés sur un rythme enlevé. Après un dernier combat dans la ligne temporelle alternative (un épisode que Adam Kubert a du dessiner en à peine une heure pendant la pause dîner à la Kubert School...oui, j'exagère mais le niveau est quand même très bas), Spider-Man, Theresa et Jonah sont de retour à la maison pour rejoindre la lutte contre les Vedomi. Une invasion de la Terre confinée à un seul titre (ce qui change des events éparpillés sur des dizaines de mini-séries et autres tie-in) pour un épisode à l'atmosphère tendue qui n'oublie pas l'aspect intime grâce à des petits passages touchants...

Entre les deux numéros, Panini publie l'annual de la série Peter Parker : The Spectacular Spider-Man (dont l'action se déroule, je pense, avant les événements en cours). Ce bon vieux J. Jonah Jameson est vite devenu un protagoniste important de la prestation de Chip Zdarsky et il est au centre de ce numéro spécial dessiné par Mike Allred. Aussi agaçant qu'attachant, J.J.J. est égal à lui-même tout en montrant d'autres aspects de sa personnalité (souvent bien caché par son mauvais caractère). Comme dans la page finale...un joli exemple de rétro-continuité qui est plutôt bien amené dans le cadre du travail de Chip Zdarsky sur la création de Stan Lee et Steve Ditko.

En bref

Ces deux séries ont leurs défauts, mais dans l'ensemble le petit monde de Spidey se porte bien dans ce "Fresh Start"...

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (645)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Spider-Man
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)