8

Critique de Jagaaan

par Suzuya le sam. 15 juin 2019

Rédiger une critique
Jagaaan est un manga pour l'instant composé de deux tomes publiés en France. Il est scénarisé par Muneyuki kaneshiro, qui est scénariste de manga depuis 2011 et est dessiné par Kensuke nishida, dont Jagaaan est son premier manga. Il s'agit d'un seinen prepublier dans le magazine Big comics spirits.

Jagaaan va raconter l'histoire d'un policier, fatiguée de son avenir banal et monotone, tout tracé, jusqu'à sa mort qui va subir une mutation involontaire et qui va lui permettre de métamorphoser les particules de son bras pour pouvoir tirer des balles surpuissantes de son bras. Il va avoir affaire a d'autres personnes comme lui avides d'un désir fort et inassouvi alié a une mutation forte et incontrôlable.

Cette œuvre montre par le biais du scénario de Muneyuki kaneshiro la face cachée de la société et dénonce des problèmes très courants, avec par exemple le problème des hiérarchies dans un travail. Il montre au grand jour les vices de l'être humain, leurs désirs incontrôlables poussés a l'extrême et montre alors la vraie valeur de l'Homme. Muneyuki montre aussi la complexité des sentiments, et des relations entre les personnes et axant sur la violence que peut engendrer un dévoilement des désirs d'un homme. C'est notamment a ce moment là qu'on voit que le dessinateur est très important, montrant et décomposant les têtes des personnages montrant alors la honte, la peur la façon dont les personnes se forces a sourire, a rire...
On remarque aussi que Jagaaan ne part de rien et a au début le plus banal des scénarios, il a suffi de faire un truc irréaliste pour élargir les possibilités, mais a partir de là on voit Jagasaki le personnage principal de la série trop fort pour un début, on voit alors tout simplement que les niveaux des mutants augmente et qu'il évolue, ce qui est totalement banal mais là où ce manga est spécial c'est qu'il évolue autant sur le plan du combat que des possibilités psychologiques des personnages : par exemple, on a au départ un Jagasaki n'aimant strictement personne, le problème c'est que le fait qu'un personnage est aimé et aimant les autres est un avantage pour créer des liens complexes entre les différents profils et c'est là que c'est extrêmement intéressant car Muneyuki va inseré de nouvelles personnes et a partir de ça va faire réfléchir a la fois le lecteur et les personnages de son œuvre en appliquant différentes manières de penser en appliquant les faits en guise d'exemples.
A partir de là on peut voir la psychologie des différents personnages changer empêchant l'histoire de devenir monotone.
A contrario des mangas ou les personnages évolue en temps réel grâce aux liens tissus entre les différentes personne ce manga va faire évoluer ces personnages dans une ambiance glauque et va leur faire chercher leur vérité dans leur passé en jouant avec leurs regrets leurs peurs leurs désirs et leurs manières de penser.
On arrive alors a un manga original ou a l'inverse de certains mangas ou a l'inverse de mangas ou est bien défini la frontière entre le bien et le mal, on voit que tout les personnages peuvent avoir raison a leur façon.
En seulement deux tomes, Jagaaan a élargi son univers considérablement et indique alors de grandes et nombreuses futures surprises. Il se peut que cela devienne un très bon manga en peu de temps. D'ailleurs, souvent quand un manga met rapidement quelque chose d'irréalité en jeu il sait souvent ou cela va mener le manga, et a déjà le scénario en tête, connaissant la cause et la fin.(ex : l'attaque des titans, Tokyo ghoul, Parasite...) Je pense sincèrement que ce manga peut aller loin et peut faire une véritable onde de choc\(^_^)/

En bref

8
Suzuya Suivre Suzuya Toutes ses critiques (8)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Jagaaan
6
Jagaaan T.1

Jagaaan T.1 Staff

Lire la critique de Jagaaan T.1

Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire