7

Critique de Au-delà de l'apparence #7

par snoopy le mar. 25 juin 2019 Staff

Rédiger une critique
Bien mieux!

Petit shôjo de chez Kana édition, Au-delà de l’apparence est une série que j’affectionne particulièrement pour sa capacité à trouver un bel équilibre entre intrigue amoureuse et questionnements intérieurs. Comprendre ses sentiments, vivre avec les autres en étant soi-même, trouver son chemin sont des étapes importantes et parfois difficiles à franchir. On retrouve ici pas mal de réflexions autour des questions d’avenir qui sont abordées de façon à nous parler et à nous faire réfléchir. Même son de cloche concernant l’éveil des sentiments ou l’envie de se sentir en phase avec ce que l’on ressent, une lecture qui plaira à beaucoup de jeunes lectrices. Dans le même esprit, ce nouvel opus continue de creuser les thématiques amorcées précédemment et d’en aborder de nouvelles. Good !

« Much better »

Le précédent tome m’avait laissée quelque peu sur ma faim, l’intrigue autour des sentiments de Yui donnait l’impression d’être passée quelque peu à la trappe et du coup l’équilibre qu’on apprécie depuis le début entre romance et réflexions intérieures des personnages faisait un peu défaut. Ce septième tome renoue avec les beaux jours de la série grâce à pas mal de petits événements qui vont venir régulièrement pimenter la lecture. Il y a bien évidemment Chitose qui se pose encore énormément de questions et qui est consciente de ne pas avoir choisi une voie facile, elle sent qu’elle fait des progrès mais se demande sans cesse si ce sera suffisant. Malgré toutes ses angoisses, elle va continuer d’avancer et à faire des efforts pour tenter de gagner sa place. Généralement lorsqu’on se retrouve dans ce genre de spirale angoissante, on éprouve des difficultés à prendre du recul ou même à se rendre compte que ce qu’on traverse peut également être une réalité pour une personne qu’on admire pour son talent. Parler avec l’être aimé permet de reprendre confiance. Leur couple renvoi une image forte où chacun peut compter sur le soutien de l’autre et chercher du réconfort. Une très belle complicité qui sonne déjà beaucoup plus juste, profonde et réaliste que dans la plupart des shôjo classiques où généralement tout tourne autour de l’intrigue amoureuse pour ne pas dire triangles amoureux.

« Enfin ! »

Autre point que l’on apprécie grandement ici, l’auteur va enfin développer un peu plus son intrigue amoureuse autour des personnages de Meguro et Kurisu. Les angoisses de la jeune fille nous touche mais aussi son désir d’être un soutien et de partager des moments avec l’être aimé. Quant à Kurisu, son petit déclic est très rafraîchissant. Un moment adorable où chacun fait un petit pas vers l’autre. J’aurai aimé que leur relation soit mise plus en avant, les idées qui gravitent autour de ses deux personnages ont un certains potentiel et c’est un peu dommage de leur consacrer si peu de temps.

Enfin, l’auteur va aborder la question de l’éveil du désir et des difficultés qu’on peut éprouver à être sur la même longueur d’onde. Un passage intéressant bien qu’un peu succinct avec une relation qui franchit peu à peu de nouveaux caps. Pour finir le triangle amoureux qu’on croyait déjà réglé pointera de nouveau le bout de son nez. Avec le recul, cette façon de faire se révèle assez plaisante et colle déjà plus à la réalité que d’ordinaire. On ressent déjà nettement plus cette difficulté de devoir renoncer à ses sentiments. Nice ! La suite au prochain numéro !

En bref

Beaucoup de bonnes choses sont au programme de ce septième opus, on apprécie toujours autant suivre le parcours de Chitose sur la voie qu’elle a choisi mais aussi son histoire d’amour avec Itsuki qui évolue doucement avec sensibilité. Les petites attentes qui n’avaient pas été satisfaites dans le précédent volume sont ici comblées, du tout bon !

7
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (485)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Au-delà de l'apparence
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)