9

Critique de My Hero Academia #17

par snoopy le jeu. 4 juil. 2019 Staff

Rédiger une critique
La grande classe!

Ce n’est plus un secret, My Hero Academia est une série qui occupe une place particulière dans mon cœur de lectrice. Rare sont les shonen qui sont parvenus à me faire pareil effet alors que j’en lis très régulièrement, Toriko et Seven Deadly Sins me viennent directement à l’esprit. Le précédent volume envoyait grave du lourd avec deux affrontements qui déchiraient absolument tout, un Red Riot/Fatgum en double versus fight et un One against three qui nous ont fait frissonner de plaisir et d’excitation ! Kohei Horikoshi est encore parvenu à nous scier sur place, il faut dire qu’il est très doué pour faire tripper ses lecteurs ! Et ce n’est pas dans ce tome ci que les choses vont changer !

« You can do it ! »

On débute par un petit tour rapido de la situation de l’arrière garde et certaines prises de décisions ont franchement de quoi nous étonner. On s’attend du coup à quelque chose d’assez fou concernant un des camps, un passage qui aura probablement un gros impact sur la suite des événements. Intéressant !

On assiste enfin au duo Mirio/Kai Chisaki qui prend tout de suite des allures de cinq contre un. Un affrontement multiple qui déménage et s’annonce particulièrement difficile pour notre jeune héros en herbe. Ce dernier a beau maîtriser ses pouvoirs et faire preuve d’une grande lucidité, il part clairement avec un sacré handicap. Sans oublier qu’il doit avant tout protéger la jeune Eri, c’est franchement compliqué d’être à la fois bouclier et épée lorsqu’il s’agit de protéger une autre vie en plus de la sienne. Visuellement, le rendu en jette un max. En ce qui concerne le déroulement de l’affrontement, on est totalement absorbé par le feu de l’action, par un Kai Chisaki qui joue sur un horrible tableau et un Mirio qui éprouve bien des difficultés à retenir sa colère suite aux actes de ce dernier. On prend une énorme dose d’héroïsme en pleine face, les mini flash-back encore une fois bien présent font grimper l’intensité et la tension des scènes. On ne peut s’empêcher de superposer l’image que nous renvoi Mirio à celle d’All Might.

A bout de force, le jeune homme va tenir bon et au moment où on se dit que tout est cuit débarque la cavalerie. L’action fuse de tous les côtés sans pour autant perdre une once d’intensité et de lisibilité. De nombreux héros vont se retrouver dans une situation plus que délicate, la tournure que va prendre l’affrontement est juste génialissime et on s’y attendait le tome se termine sur une grosse note de suspens ! Dingue !

En bref

La touch Horikoshi est vraiment faite pour le grand spectacle, cet opus nous le prouve une nouvelle fois ! Puissantes et implacables, les scènes d’action toujours plus ultra nous procurent une grande excitation lors de la lecture. L’héroïsme de Mirio brille de mille feux tandis que la perversité de Kai Chisaki atteint des sommets, il faudra attendre le prochain volume pour connaitre le possible dénouement de l’arc des huit préceptes. Vivement ! Coup de cœur !

9
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (454)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de My Hero Academia
Boutique en ligne
6,60€
Boutique en ligne
6,60€
Boutique en ligne
6,60€
Laissez un commentaire