8

Critique de Claymore #8

par spavon le jeu. 1 août 2019

Rédiger une critique
L'antre abyssal

La jaquette :

Plus oppressante, marquant un danger imminent l'auteur joue avec les perspectives et les angles de vue pour surprendre, c'est réussi.

Le Tome :

Un tome beaucoup plus accès sur la narration est cela fait du bien après les tomes que nous venions de vivre.

Claire maintenant a la recherche de Raki depuis trois mois, les retrouvailles semblent compliquées, surtout avec le cadavre d'une camarade qui resurgit un bref instant d'entre les morts.

Au lieu de s'en détourner Claire, fonce au-devant du danger, un sentiment de fraternité l'animerait elle ?

Le bastion de l'organisation Staff a l'extrême Est, situé dans une zone désertique, abrite les décideurs de cette organisation portante à cinq les sièges, Hermite plus froid et vicieux refait son apparition, va-t-il refaire appel à Galatée ?

Les exaltées qui reprennent forme humaine, déjà aperçu lors des précédents tomes, il prête a interrogation, l'exaltation est censée être un point de non-retour, malgré cela, preuve en est que des informations nous manquent, l’escouade des claymores, apparemment exaltées de la précédente chasse a l'exalté masculin et l'exalté qui fit face à Ophélie avait forme humaine avant de se transformer à nouveau.

Ce tome est riche en information puisqu'un nouveau type de démon fait son apparition, non pas les démons volants, mais les Abyssaux, repartie sur trois des quatre points cardinaux (sud, ouest et nord), ils y en ont fait leurs territoires.

Priscilla refait son apparition sous forme de femme de l'abyssal du Nord, car oui, il s'agit bien du personnage le plus puissant que nous ayons pu apercevoir, jusqu'à maintenant.

Mais ce combat présentant Galatée, est très plaisant, pourtant on ne peut s'empêcher que dans cette situation , cela reste peine perdue, Duff n'étant qu'une mise en bouche, difficile certes, mais comparativement a Riful l'abyssal de l'ouest, comment pourrait-elle s'en sortir.

Conclusion :

Un tome venant enrichir très largement l'univers de Claymore, Norihiro Yagi avance ses pions les uns après les autres.

Ne délaissant pas les combat pour autant, car ce qui s'annonce surpassera certainement tout ce que l'on a connu.

En bref

Un tome venant enrichir très largement l'univers de Claymore, Norihiro Yagi avance ses pions les uns après les autres. Ne délaissant pas les combat pour autant, car ce qui s'annonce surpassera certainement tout ce que l'on a connu.

8
Positif

La mort d'Ophélie.

La narration qui avancent.

Pas moins de trois nouveau personnages.

Les Abyssaux.

Negatif

La mort d'Ophélie.

spavon Suivre spavon Toutes ses critiques (19)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Claymore
Boutique en ligne
6,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)