7

Critique de Star Wars #5

par Le Doc le sam. 10 août 2019 Staff

Rédiger une critique
La Fuite

Star Wars #56 : 

La fin de l'arc narratif La Mort de L'Espoir a laissé nos héros dans une position délicate. Les forces rebelles ont subi de lourdes pertes et les survivants sont dispersés. L'occasion pour le scénariste Kieron Gillen de se concentrer sur le trio emblématique de la Saga des Etoiles, obligé de faire profil bas...ce qui n'est pas chose facile alors que l'Empire est à leurs trousses.

Bon début pour ce nouveau chapitre de la prestation de Kieron Gillen sur la série principale : avec l'aide de Sana Starros, Han, Luke et Leia (ainsi que Dédeux et Sispéo) essayent de rejoindre la Rébellion, mais les embûches se dressent bien évidemment sur leur route. Le rythme est bon, la dynamique aussi après six épisodes de bataille spatiale et la situation finale est plutôt  intrigante. Un nouveau lieu à découvrir un peu plus dans le prochain numéro...

Graphiquement, Andrea Broccardo assure l'intérim en attendant l'arrivée d'Angel Unzueta qui reprendra les crayons jusqu'au dernier épisode de Kieron Gillen et c'est plutôt pas mal. Du vrai dessin en lieu et place du "photo-réalisme" figé, c'est toujours plus agréable pour les mirettes...

Doctor Aphra #25 :

Fin de la saga Un Plan Catastrophique avec un dernier chapitre qui ne ménage pas Aphra. Simon Spurrier ne laisse pas de temps pour souffler dans cet épisode qui enchaîne les rebondissements et qui se révèle particulièrement éprouvant pour l'anti-héroïne. C'est tendu jusqu'à la surprise finale, avec du drame, de l'action et de l'émotion. Un excellent numéro pour clôturer la deuxième année du titre ! 

Darth Vader Annual #2 : 

Panini fait une pause dans l'histoire en cours de Dark Vador en intercalant ce mois-ci le deuxième annual de la série du Seigneur Noir des Sith. Le scénariste et romancier Chuck Wendig lie son intrigue aux événements du long métrage Rogue One : A Star Wars Story pour un résultat un chouïa inégal. La partie graphique signée Leonard Kirk est solide (avec de bonnes idées comme la représentation des pensées de Vador, effet bien rendu grâce à la colorisation de Nolan Woodward) et certains aspects de l'histoire sont bien traités. Mais l'ensemble donne parfois l'impression d'être surtout là pour faire le lien entre le comic-book et le film sans apporter quelque chose de plus "consistant" (à part ce qu'implique la scène finale). Très classique, donc...assez divertissant, aussi...

J'ai bien aimé aussi les face-à-face entre Vador et Tarkin...mais j'ai tout de même préféré la façon dont Charles Soule a traité la relation entre les deux hommes dans un épisode récent de Dark Vador.


En bref

Des articles sur Andrea Broccardo et Chuck Wendig complètent le sommaire.

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (457)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Star Wars
Boutique en ligne
5,90€
Boutique en ligne
5,90€
Boutique en ligne
5,90€
Laissez un commentaire