8

Critique de Claymore #12

par spavon le dim. 18 août 2019

Rédiger une critique
Héritières des Ames

La jaquette :

Assez mystérieuse, Claire, serait-elle toujours en vie ? Unique survivante dans ce cimetière jonché de claymores !

Le tome :

Un tome de transition, qui permet de narrer un peu plus le contexte actuel, démarrant sur une scène de flash-back, l'auteur ne semble pas déterminer à revenir immédiatement au combat des abyssaux, mais plutôt de lier en douceur le passé et le futur de Raphaël.

Véritable déjà-vu, le nouveau numéro 47, partage beaucoup de similitude avec notre chère Claire, a commencé par le prénom Clarisse, son numéro au sein de l'organisation, très proche de l'introduction faite de Claire dans l'équipe de Mirira avec une chasse à l'exalter, un dédain des membres de son équipe pour sa faiblesse apparente.

L'aventure aurait pu s'arrêter au bout de 66 pages, si un mystérieux sauveur n'était pas intervenu pour empêcher une mort certaine à cette équipe.

17 claymores, constituent ce cimetière, qui rappelle les heures sombres de la guerre du nord, heureusement la joie survient à peine la page tournée.

-Miria

-Claire

-Hélène

-Denève

-Cynthia

-Tabatha

-Yuma

En route vers une nouvelle Odyssée se dessine, véritable pierre angulaire de la suite du récit sans en douter !

Conclusion :

Véritable soulagement de retrouver des personnages pour lesquels nous avons de l'affection, après une confrontation où il n'y aurait pu en rester qu'une, finalement on en retrouvera sept, quel rôle l'auteur consacrera à la nouvelle 47 Clarisse ? Babysitteur, d'une claymore aussi forte qu'infantile ?

Loin de se limiter à cela, l'auteur nous ré-embarque directement dans un duel entre Riful et une équipe composée des numéros 3 et 5, l'esprit de camaraderie semble toujours animer nos chères survivantes qui n'hésitent pas une seconde à faire face à la force d'une abyssale, pour compenser l'impudence et l'égocentrisme de ses soldates incapable de se rendre compte du piège de Riful.

En bref

Véritable soulagement de retrouver des personnages pour lesquels nous avons de l'affection, après une confrontation où il n'y aurait pu en rester qu'une, finalement on en retrouvera sept, quel rôle l'auteur consacrera à la nouvelle 47 Clarisse ? Babysitteur, d'une claymore aussi forte qu'infantile ? Loin de se limiter à cela, l'auteur nous ré-embarque directement dans un duel entre Riful et une équipe composée des numéros 3 et 5, l'esprit de camaraderie semble toujours animer nos chères survivantes qui n'hésitent pas une seconde à faire face à la force d'une abyssale, pour compenser l'impudence et l'égocentrisme de ses soldates incapable de se rendre compte du piège de Riful.

8
Positif

L'histoire de Raphaël.

Les survivantes.

Le binôme Clarisse et Miata.

Riful de l'Ouest.

Negatif

Le traitement de l'introduction de Clarisse, déjà-vu...

spavon Suivre spavon Toutes ses critiques (19)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Claymore
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Laissez un commentaire