7

Critique de Star Wars #6

par Le Doc le lun. 9 sept. 2019 Staff

Rédiger une critique
La Fuite

Star Wars #57 et 58 : 

Suite de l'arc narratif La Fuite, qui évolue dans une ambiance totalement différente du précédent. Après la trahison de la reine Trios et une bataille spatiale qui a causé d'énormes pertes dans les rangs de la Rébellion, Luke, Han, Leia et les deux droïdes se retrouvent sur une planète inconnue. Et en sortir ne sera pas une mince affaire. Pas parce que les habitants ne sont pas accueillants, c'est même tout le contraire...

Kieron Gillen fait donc souffler nos héros et c'est un changement de ton bien négocié. Les informations sur la planète Hubin et ses habitants sont bien distillées et même s'il ne semble pas y avoir de danger (à part de la faune locale), une tension diffuse s'installe en suivant les réactions des protagonistes qui réagissent différemment à leur séjour forcé. L'ensemble est bien caractérisé et il est assez savoureux de suivre les interactions que permettent un climat en apparence plus calme (avec quelques touches sympas comme Han et Leia qui se rapprochent de plus en plus).

Côté partie graphique, Angel Unzueta devient le dessinateur régulier du titre. Et pour l'instant, c'est pas mal. Il y a un encore un petit côté Larroca dans sa façon de dessiner les visages des acteurs, mais je trouve qu'on évite tout de même le "photo-réalisme" lourdingue dans les expressions. Ce n'est pas toujours super beau, parfois un peu raide dans les silhouettes, mais c'est détaillé et moins froid que ce qui a précédé. 

Dark Vador #22 et 23 : 

La deuxième série consacrée au Seigneur Noir des Sith se rapproche de sa conclusion avec deux nouveaux chapitres de Forteresse Vador. On en apprend plus sur le mystérieux Momin, le véritable architecte du château de Vador sur Mustafar à travers un long et intéressant flash-back avant d'en venir à la construction de l'édifice. Une construction qui est marquée par plusieurs incidents (avec des assauts très "Seigneur des Anneaux" sur la planète de lave) et si le ton n'est pas à la rigolade, Charles Soule ajoute une touche humoristique avec un gag récurrent qui fonctionne bien. Et un cliffhanger (et une chute littérale pour Vador) qui conclue efficacement l'épisode 23.


 

En bref

Des articles sur Angel Unzueta et la série de one-shots L'Ere de la République complètent le sommaire.

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (472)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Star Wars
Boutique en ligne
5,90€
Boutique en ligne
5,90€
Boutique en ligne
5,90€
Laissez un commentaire